secret-des-abeilles

Quatrième de couverture:

" En 1964, Lily a quatorze ans et vit en Caroline-du-Sud avec son père, un homme brutal, et Rosaleen, sa nourrice noire. Le décès de sa mère dans d'obscures conditions la hante. Lorsque Rosaleen se fait molester par des Blancs, Lily décide de fuir avec elle cette vie de douleurs et de mensonges. Elles trouvent refuge chez les sœurs Boatwright, trois apicultrices
tendres et généreuses dont l'emblème est une Vierge noire. À leurs côtés, Lily va être initiée à la pratique quasi mystique de l'apiculture, à l'affection, à l'amour et à la tolérance"

Je vous l'annonce d'emblée j'ai eu un gros coup de coeur pour cette lecture!! Jje l'avais reçu lors du swap anniversaire et mon seul regret c'est de ne pas l'avoir lu plus tôt! 

On suit donc la jeune Lily, chez son père d'abord, qui lui mène la vie dure depuis la mort de sa mère, tant qu'elle décide de senfuir avec sa nourrice sur les routes de Caroline du Sud... Une carte de la vierge noire retrouvée dans les affaires de sa mère l'amènera donc chez trois femmes noires, adoratrices de la Vierge noire. Autant dire qu'elles bousculent les convenances, déjà par le fait de vivre ensemble mais surtout d'accueillir une enfant blanche parmi elles.

Chacune des soeurs a son propre caractère et saura se faire aimer de Lily à sa manière, sauf peut-être June qui ne voit pas l'arrivée de la jeune fille d'un bon oeil... elles lui permettent cependant de rester avec elle, de même que Rosaleen qui n'a de toute façon nullepart d'autre où aller. C'est ainsi que va se dérouler l'adolescence de Lily à la maison rose, où elle fera ses propres expériences mais où elle apprendra, dans ces années 60 racistes, à vivre avec cette famille noire, ne comprenant pas pourquoi cela pose un problème.

Dans ce roman est véhiculé un fort message de tolérance et d'amour malgré les souffrances infligées à un peuple. Les soeurs Boatwright ne sont cependant pas revendicatives, elles aspirent simplement à vivre tranquillement sur leur propriété. Même si le débat sur la déségrégation apparaît en filigrane il n'est pas le sujet principal du roman, il est simplement évoqué au travers de certains évènements, l'arrestation de Rosaleen par exemple. L'écriture est empreinte d'une magie qui se dégage à travers les récits d'August sur la Vierge Noire mais aussi finalement par le biais des croyances de Lily au sujet de sa mère. 

C'est une belle histoire d'amitié, que signe Sue Monk Kidd, entre des adultes, mais aussi entre adulte et enfants. On peut également considérer que c'est un beau roman d'apprentissage. Les paysages décrits semblent superbes et l'atmosphère lourde de chaleur vous enveloppe tout au long de la lecture, à ne pas manquer donc!

 

challengeus1

 

(9)

challenge romancières américaines

 

(4)

challenge petit bac

 

(Catégorie ANIMAL: ABEILLES)

objectif pal

(2/78)