28 décembre 2015

Jay McInerney, Moi tout craché

moi tout craché

Quatrième de couverture:

"Dans les nuits new-yorkaises des années 80, ils ont sniffé, baisé, multiplié à l'infini les fiestas déjantées. Et aujourd'hui ? Ils ont quarante ans, sont mariés. Ils ont abandonné New York, poudre blanche et orgies. Vieux adolescents aux regards figés d'ennui, ils contemplent le désenchantement et les fêlures de leurs vies."

J'ai laissé mon blog en friche pendant presque deux semaines, à 9 dans un trois pièces, je vous laisse imaginer les moments d'intimité et de solitude pour blogger, bon j'ai l'air de raler comme ça mais j'étais super contente de passer ces moments avec ma famille! Du coup j'ai laissé ce recueil de nouvelles de côté... J'appréhendais pas mal cette lecture, à cause des nouvelles, mais aussi parce que le premier titre de l'auteur m'avait agacée au plus haut point, en bref, ce n'étais pas gagné d'avance. Et pourtant j'ai globalement apprécié cette lecture, bien sûr avec les nouvelles c'est assez inégal, il y en a toujours qui ont notre préférence, mais j'ai trouvé que c'était bien écrit, certes ça tombe souvent dans l'excés, mais n'est-ce pas le but de ce recueil? Les excés des années 80? Mais ce qui finalement m'a le plus convenu c'est justement le format, idéal pour mon ryhtme de lecture très découpé de cette fin d'année.

Jay McInerney nous fait le portrait d'hommes et de femmes des années 80 qui ont vécu à New York dans le fric, l'alcool et le sexe, mais ça n'est pas aussi trash que ça pourrait l'être, certaines histoires sont touchantes, les personnages ne sont pas tous détestables, je crois que la nouvelle qui m'a le plus plu est Au lit avec des cochons, l'histoire d'un type délaissé par sa femme qui lui préfère son animal "domestique", un cochon. J'ai eu un peu de mal avec les deux premières, Il est six heures tu mat. Tu sais où tu es? et Dans la province frontalière du Nord-Ouest, où je me suis un peu dit what's the point?, par contre j'ai trouvé la nouvelle Une madone pour le jour de la dinde, assez drôle, une famille qui se déchire le jour de Thanksgiving, c'est la même chose chaque année mais ils se réunissent tout de même chaque année. 

Si je résume donc, des nouvelles qui ne m'ont pas toutes accrochées mais j'ai globalement apprécié ma lecture.

lire sous la contrainte

 

(2e lecture de la contrainte voyelles)

objectif pal

(29/32)

 

Posté par Cinnamonchocolat à 10:13 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,