18 juillet 2018

Ron Rash, Serena

serena

Quatrième de couverture: "Années 1930, Smoky Mountains. George Pemberton, riche exploitant forestier, et sa femme Serena forment un couple de prédateurs mégalos, déterminés à couper tous les arbres à portée de main pour accroître leur fortune. Mais le projet d'aménagement d'un parc national, pour lequel l'État convoite leurs terres, menace leurs ambitions. Pemberton s'emploie à soudoyer banquiers et politiciens. Sans états d'âme, Serena a d'autres arguments : le fusil, le couteau, le poison, et un homme de main dévoué… Après Un pied au paradis, Ron Rash nous propose un drame élisabéthain sur fond de Dépression et de capitalisme sans foi ni foi. La nature, hostile et menacée, s’y mesure âprement aux pires recoins de l’âme humaine."

Dernier billet express pour mes billets en retard… Avec Serena j’ai retrouvé l’écriture et l’atmosphère particulier de Ron Rash même si le sujet est tout autre. Serena, dont le roman porte le nom, est une femme forte et déterminée, qui ne recule devant rien. C’est l’image même de la femme fatale, celle qui fait tourner les têtes ou qui les fait tomber… Mon avis est assez mitigé, j’ai beaucoup aimé l’univers, l’avancée dans les terres vierges d’Amérique pour y apporter le chemin de fer. D’ailleurs le récit se déroule dans les années 30 mais on aurait plutôt l’impression d’être au 19e siècle ! Par contre, je n’ai pas du tout apprécié ce couple, que ce soit Pemberton le mari, ou Serena. Tous deux froids et calculateurs, qui ne pensent qu’à une chose : l’argent et le pouvoir.

challenge petit bac

 

(titre mot unique : SERENA)

objectif pal

 

(Objectif PAL de juillet - 2  - dans ma PAL depuis plusieurs années)// Objectif PAL 7/20

Posté par Cinnamonchocolat à 10:14 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,


21 mai 2012

Ron Rash, Un pied au Paradis

un_pied_au_paradisQuatrième de couverture:

"Oconee, comté rural des Appalaches du Sud, années 50.
Une terre jadis arrachée aux Indiens Cherokee et qui bientôt sera définitivement enlevée à ses habitants : la compagnie d'électricité Carolina Power rachète peu à peu tous les terrains de la vallée pour construire une retenue d'eau, un immense lac qui va recouvrir les fermes et les champs. Ironie du sort : une sécheresse terrible règne cet été-là, maïs et tabac grillent sur pied dans les champs arides.
Le shérif Will Alexander est le seul à avoir fréquenté l'université, mais à quoi bon, quand il s'agit de retrouver un corps astucieusement dissimulé ? Car Holland Winchester a disparu. Il est mort, sa mère en est sûre, qui a entendu le coup de feu chez leur voisin. L'évidence et la conviction n'y font rien : pas de cadavre, pas de meurtre. Sur fond de pays voué à la disparition, une histoire de jalousie et de vengeance, très noire et intense, sous forme d'un récit à cinq voix : le shérif, le voisin, la voisine, le fils et l'adjoint. "

 

Il n'y a pas d'intrigue policère à proprement parlé puisqu'on sait assez tôt dans le récit qui est mort, qui l'a tué et pour quelles raisons. L'intérêt de la lecture réside dans la narration. Tour à tour les personnages prennent la parole pour raconter leur version de l'histoire. Certains aspects sont donc abordés plusieurs fois mais sous un angle différent, en mettant à jour certaines explications. Cela aurait pu rendre ce livre ennuyeux, mais finalement la répétition est enrichie, le style propre à chaque "intervenant", comme les briques d'un mur, les versions s'enchevêtrent pour nous donner une vision globale et complète de l'évènement.

Plus donc que l'aspect policier de ce roman, j'ai apprécié le décor. Un décor à la Steinbeck dans un sud profond et statique. La simplicité des hommes, leur rapport à la terre, à Dieu, aux traditions et à la superstition sont des thèmes récurrents chez ces auteurs du sud ... Et chaque fois, le temps semble figé.

Si j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire au début j'ai ensuite aimé ce récit, notamment celui de la femme, sa volonté et sa force, mais c'est surtout le récit du fils qui m'a touchée...

Merci à Saraswati de m'avoir fait découvrir cet auteur.

objectif_pal

(16/27)

 

Posté par Cinnamonchocolat à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,