06 juillet 2018

Lucinda Riley, La soeur de la tempête

la coeur de la tempête

Quatrième de couverture: "À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a adoptées aux quatre coins du monde lorsqu'elles étaient bébés, Ally d'Aplièse et ses soeurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, un magnifique château sur les bords du lac de Genève.

Ally, la deuxième soeur au tempérament tempétueux, est navigatrice et musicienne. Lorsqu'une nouvelle tragédie la touche, la jeune femme décide de partir sur les traces de ses origines. Les indices que lui a laissés son père en guise d'héritage vont la mener au coeur de la Norvège et de ses fjords sublimes. Entourée par la beauté de son pays natal, Ally découvre l'histoire intense d'une lignée de virtuoses célébrés pour leur talent, un siècle plus tôt, une famille aux lourds secrets…

Quel est son lien avec la belle Anna Landvik, merveilleuse chanteuse qui fut une proche d'Edvard Grieg et interpréta son célèbre Peer Gynt ? Et, plus que tout, Ally arrivera-t-elle à laisser son passé pour construire son avenir ?"

Je suis assez partagée sur ce second roman des Sept soeurs, La soeur de la tempête nous emmène en mer et en Norvège, ces deux aspects m'ont beaucoup plu forcément, et j'ai moi aussi envie d'aller voir ces paysages magnifiques. L'univers musical me parle forcément moins mais j'ai quand même beaucoup apprécié, d'autant plus que Peer Gynt ne m'est pas totalement inconnu puisqu'à l'époque où j'ai appris à jouer de la flûte alto j'ai appris ce morceau d'Edvard Grieg dont il est très souvent question dans le roman, Au matin dans Peer Gynt. Les plongées dans le passé sont tout aussi intéressantes que celles du premier tome et m'ont donné envie de découvrir Ibsen, Peer Gynt d'abord puis Une maison de poupée, en cela donc le roman de Lucinda Riley est très enrichissant puisqu'il amène à s'ouvrir sur d'autres horizons, outre l'envie de découvrir la Norvège, j'ai eu envie d'écouter de la musique classique, et de mieux la connaître et donc de lire cet auteur norvégien.

Le bémol concerne le personnage principal, Ally et son histoire d'amour avec un navigateur chevronné qui tourne court assez rapidement, franchement c'est un peu trop télescopé, et dans la rapidité de la relation, et dans son dénouement. Toute l'histoire sur les origines est bien paufinée, rien ne semble laissé au hasard et pourtant cette relation me semble bâclée, elle sert sans doute de prétexte pour une découverte ultérieure concernant la mort de Pa Salt mais franchement ce n'est pas forcément nécessaire. 

Je lirai évidemment le 3e tome parce que je suis curieuse de découvrir dans quel univers l'auteur va nous emmener cette fois.

Posté par Cinnamonchocolat à 06:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,


04 mai 2018

Lucinda Riley, Les Sept Soeurs (tome 1- Maia)

les sept soeurs

Quatrième de couverture:

"À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a adoptées aux quatre coins du monde lorsqu'elles étaient bébés, Maia d'Aplièse et ses sœurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, un magnifique château sur les bords du lac de Genève. 

Pour héritage, elles reçoivent chacune un mystérieux indice qui leur permettra peut-être de percer le secret de leurs origines. La piste de Maia la conduit au-delà des océans, dans un manoir en ruines sur les collines de Rio de Janeiro, au Brésil. C'est là que son histoire a commencé... Secrets enfouis et destins brisés : ce que Maia découvre va bouleverser sa vie. "

J'avais repéré ce titre lors d'un café-lecture à ma bibliothèque. Je ne me serai ç priori pas tournée vers ce roman mais la personne en parlait si bien que ça m'a donné envie de le découvrir moi aussi. Ce roman c'est donc le premier d'une série de plusieurs tomes, sept si l'on en croit le titre qui débute d'un homme, visiblement très riche qui lègue à chacune de ses filles adoptée sa propre histoire sur ses origines. L'auteur a choisi de commencer par ce qui semble être la soeur la plus discrète et la plus dévouée à son père puisqu'elle est restée vivre à ses côtés en Suisse. Maïa a été adoptée au Brésil, son périple nous emmènera donc en Amérique du Sud, se mêleront alors deux histoires, celle de Maïa et celle de son aïeule, à l'époque de la construction du Christ rédempteur à Rio, mais aussi à Paris. 

Ce roman est vraiment très riche, tant pour ses histoires familiales, mais aussi pour son côté historique sur le Brésil et la statue du Christ. J'ai beaucoup appris, je ne savais pas par exemple que c'était en fait un français qui l'avait sculpté!! Certes Lucinda Riley même fiction et réalité mais elle le fait avec brio et cela donne quelque chose de très intéressant à lire, voire addictif. La rencontre entre Maïa, traductrice, et l'écrivain brésilien qu'elle traduit est elle aussi assez intéressante, tout comme les personnages en eux-mêmes dont la perosnnalité est très fouillée. Certaines ficelles sont un peu faciles, d'autres un peu plus tordues mais l'ensemble est cohérent et donne évidemment envie de continuer la lecture avec le tome 2. Si vous avez envie d'un voyage dans l'espace, et dans le temps, n'hésitez pas!

Posté par Cinnamonchocolat à 15:12 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,