17 mai 2012

David Nicholls, Un jour

un_jourQuatrième de couverture:

"15 juillet 1988. Emma et Dexter se rencontrent pour la première fois. Tout les oppose, pourtant ce jour marque le début d'une relation hors du commun. Pendant vingt ans, chaque année, ils vont se croiser, se séparer et s'attendre, dans les remous étourdissants de leur existence. Un conte des temps modernes ou la splendeur d'aimer a fait chavirer le monde entier. "

J'avais envie de lire ce livre depuis que son adaptation est sortie au cinéma. Adaptation que je n'ai pas encore vue d'ailleurs. J'ai trouvé que c'était très bien écrit et j'ai vite été emportée par l'écriture et le récit conduit par David Nicholls.

J'ai ressenti beaucoup de sympathie pour Emma, il n'en fût pas de même pour Dexter. Pour moi Dexter est un peu l'achétype du connard qu'on ne voudrait surtout pas rencontrer! C'est assez drôle parce qu'au début du livre il m'a beaucoup fait penser à quelqu'un que je connais ... Jeune insouciant, ambitieux, conscient de son statut privilégié et sûr de lui ...

La construction de la narration, de 15 juillet en 15 juillet donne du rythme à l'histoire et m'a tenue en haleine. J'avais hâte de svaoir ce qui s'était passé pour l'un et l'autre des personnages durant cette année écoulée (enfin surtout pour Emma). J'ai d'ailleurs dévoré ce livre en trois jours.

Ce n'est pourtant pas un coup de coeur. Je crois que le personnage de Dexter est assez dissuasif pour ça, même si au final, à la fin du livre j'ai eu un peu pitié de lui. D'ailleurs la fin!!! non mais sérieux, c'est quoi cette fin?

Une jolie histoire d'amour en somme mais qui pour me convaincre aurait sans doute dû être un peu plus équilibré en ce qui concerne les personnages. Je sais, cela aurait ans doute enlevé du peps à l'histoire, mais crotte alors et mon p'tit coeur de midinette?

Val a été un peu plus sévère que moi mais Antigone et Will ont adoré, Will en a d'ailleurs fait un challenge.

Posté par Cinnamonchocolat à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,