05 décembre 2013

Jim Harrison, Dalva

dalva

Quatrième de couverture
« Dalva, c'est le grand roman de l'Amérique éternelle, l'Amérique de la prairie et des forêts, écrit avec verve, passion, ironie. Le portrait de Dalva, femme mitraillée par l'histoire, perdue au cœur d'un pays dont elle ne sait plus les frontières, est sensible et pénétrant. Harrison renoue ici avec une veine poétique et presque lyrique pour se replonger dans les racines d'une terre dont toute l'histoire n'a pas encore été dite. »

La quatrième de couverture parle d'elle même, "roman de l'Amérique de la prairie et des forêts, écrit avec verve, passion, ironie" c'est tout à fait ça. Dalva est une femme forte, qui ne s'en laisse pas conter. On la suit chez elle en Californie mais aussi dans le Nebraska, non loin de sa mère dans la maison familiale. Dalva c'est une femme indépendante, des hommes elle en a connu mais elle est toujours restée cette femme solitaire, qui prend son destin en main, qui porte l'histoire de sa famille. J'ai d'ailleurs préféré les passages dans le Nebraska, à ceux de Californie, plus authentiques, plus chargés d'histoire, même si je l'avoue j'ai parfois été un peu perdue et ai trouvé quelques longueurs. 

J'ai également apprécié les passages où le narrateur change avec les carnets de Michael, ami de Dalva qui "se met au vert" dans la maison familiale de Dalva afin de travailler sur les carnets du grand-père, celui qui a épousé une sioux. Michael essaie de démêler les fils d'un apssé trouble, il nous donne à lire des extraits de ces carnets, qui nous permettent à nous aussi, lecteurs d'aller de découvertes en découvertes sur la famille. 

J'ai apprécié cette lecture pour son côté historique sur les grandes plaines et les indiens, j'ai été transportée pendant quelques pages dans ces paysages immenses et verdoyants. Ce n'est pas un coup de coeur pour autant parce que j'ai parfois trouvé les réflexions des personnages un peu denses.

challengeus1

 

(7)

Lecture commune dans le cadre du challenge avec Noctenbule, DenisLire sous le magnoliales-bafouilles-de-figaro

objectif pal

 

(33/97)

Posté par Cinnamonchocolat à 20:07 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,