10 janvier 2012

Andreï Kourkov, Surprises de Noël

surprises_de_NoelQuatrième de couverture:

"Y a-t-il plus chouette cadeau de Noël qu'une nuit dans une isba au milieu des bois enneigés, ou bien un tour en ville sur un tank immaculé ? Cela semble parfait, féérique, tout à fait charmant. Mais dans l'Ukraine un peu folle d'Andreï Kourkov, les choses peuvent vite dégénérer, votre promise se retrouver nue sur scène, votre tour opérateur s'avérer un adepte du tourisme extrême et la Révolution orange contrecarrer vos projets pour les fêtes... Avec ces nouvelles inédites, Kourkov se joue du genre avec brio pour offrir trois fables de Noël empreintes de bizarrerie et d'optimisme."

 

Voici un recueil de trois nouvelles qui semblent toutes trois se passer en Ukraine où vit l'auteur. La première nouvelle, Surprise de Noël, est queque peu inattendue et un peu glauque d'une certaine manière mais c'est celle que j'ai préférée. J'ai beaucoup apprécié le personnage masculin mais aussi les personnes qui viennent ponctuer la soirée de Noël, leur simplicité et leur capacité à être joyeux alors qu'ils n'ont rien ou pas grand chose. La chute de la nouvelle permet de nous rappeler le dénuement dans lequel vivent certaines populations dont le traumastisme d'une catastrophe (nucléaire en loccurence) a marqué pronfondément la vie et qui au final finissent oubliés de tous.

 

La seconde nouvelle, Ma différence préférée m'a moins plue. Elle suit un peu le schéma d'un conte de fée moderne à la je t'aime moi non plus et est donc sans réelle surprise.

 

La troisième et dernière nouvelle, Les champignons de la liberté, montre l'absurdité du raisonnement que peuvent avoir les régimes totalitaires ou gouvernements censeurs de l'opposition. Je l'ai trouvé assez drôle en ce sens car elle amène au final une critique du gouvernement en place en Ukraine l'air de rien.

 

Deux sur trois ce n'est donc pas si mal pour un recueil, je n'ai par contre pas tellement compris le lien avec Noël si ce n'est pour la première nouvelle. En tout cas ce format était parfait pour accompagner mon voyage puisqu'à peine après une demi-heure de lecture je sombrais dans un coma profond :p (je précise aux mauvaises langues que ce n'était pas un coma ethylique!)

 

objectif_pal(1/27)

Posté par Cinnamonchocolat à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


08 janvier 2012

Un dimanche à ... Londres : Buckingham Palace

IMGP2118

IMGP2122IMGP2121

 

Je suis partie quelques jours à Londres pendant les vacances de Noël donc je reprends les rendez-vous hebdomadaires du dimanche en photo pour vous montrer quelques photos de mon séjour ;)

 

Les dimanches en photos sont aussi chez : 

 Liyah, Choco, Choupynette, Fleur, Liliba, SeriaLecteur, Margotte, Estellecalim.

Posté par Cinnamonchocolat à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 janvier 2012

Swap nouvel an, en route pour 2012

J'ai pour la troisième année participé au swap nouvel an organisé par Hérisson08 et pour la troisième année j'ai encore été bien gâtée et cette fois c'est par Sarawasti! (J'ai d'ailleurs déjà terminé un des livres reçus!)

Mon colis m'attendait sagement chez mes parents pendant mon voyages à Londres et le déballage s'est fait à mon retour ce vendredi soir, sous les yeux impatients de mes deux nièces!

IMGP2175

Avant le déballage, de jolies couleurs de Noël et une pluie d'étoiles dorées!

 

IMGP2176

Les livres : Et Rester vivant de Jean-Philippe Blondel (que j'ai adoré!!! billet à venir...), Un pied au paradis de Ron Rash (ce sera une découverte pour moi) Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Vigan en livre audio!

Pour le calendrier ou l'agenda et bien ce n'est ni l'un, ni l'autre, mais les deux à la fois!! Un calendrier agenda aux paysages paradisiaques du monde entier, plages, deserts et montagnes... de quoi voyager et rêver toute lannée

Les gourmandises: des chocolats Lindor (très bons), du thé de Noel de Damman Frères (pas encore goûté) et des sardines au chocolat made in Normandy!

Pour l'idée de bonnes résolutions j'aide quoi faire puisque j'ai eu droit à un cahier tout entier histoire de bien les organiser, j'aime beaucoup les illustrations

Mais aussi quelques  surprises: un mug de Granville où vit Sarawasti un "serre-tête" des bois de Rennes qui ont eu un succès fou auprès de mes nièces! Sans oublier la jolie carte de voeux!

Un grand merci donc à Sarawasti qui a su cerner mes goûts à la perfection et à Hérisson qui jongle entre tous les swap et challenges, bravo à toi!

 

Posté par Cinnamonchocolat à 08:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

02 janvier 2012

Michel Houellebecq, Les particules élémentaires

les_particules__l_metairesQuatrième de couverture :

"Michel, chercheur en biologie rigoureusement déterministe, incapable d'aimer, gère le déclin de sa sexualité en se consacrant au travail, à son Monoprix et aux tranquillisants. Une année sabbatique donne à ses découvertes un tour qui bouleversera la face du monde.

Bruno, de son côté, s'acharne en une quête désespérée du plaisir sexuel. Un séjour au « Lieu du Changement », camping post-soixante-huitard tendance New Age, changera-t-il sa vie ? Un soir, une inconnue à la bouche hardie lui fait entrevoir la possibilité pratique du bonheur.

Par leur parcours familial et sentimental chaotique, les deux demi-frères illustrent de manière exemplaire la société d'aujourd'hui et la quête complexe de l'amour vrai."

Je n’ai pas tellement accroché à cette lecture. J’ai souvent eu l’impression qu’il s’agissait d’un traité sur la masturbation tellement il en était question, la sexualité d’un des personnages tient une place prépondérante dans ce livre que c’en devient gênant, voire complètement rébarbatif pour la lecture !

Je me suis longtemps demandé s’il s’agissait d’un récit autobiographique sachant qu’un des personnages se prénomme Michel et qu’il grandit à Crécy-en-Brie maintenant Crécy-la-Chapelle et il me semble que c’est aussi le cas pour Michel Houellebecq.

La première partie sur l’enfance des deux personnages m’a plus intéressée mais cela ne suffit pas à en faire un livre appréciable, je ne le recommanderai donc pas et je ne suis pas non plus prête à lire autre chose de l’auteur de sitôt !

objectif_pal

(26/56)

J'ai lu ce dernier livre de ma PAL avant les vacances de Noël, je remets maintenant les compteurs à zéro, aïe aïe aïe!!

Posté par Cinnamonchocolat à 08:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 janvier 2012

ma PAL au 1er Janvier 2012

Ma Pal cette année atteint les 82 livres, je ne me lancerai pas le défi fou d'en lire la moitié, mais de faire mieux qu'en 2011 donc je me fixe cette annér 27 livres à lire!

objectif_pal

 

Abiker David, Zizi The Kid

 

Balzac, Eugénie Grandet

 

Balzac, Le Lys dans la vallée

 

Barron Stéphanie, Jane Austen et le révérend

 

Baudelaire, Petits poèmes en prose (le Spleen de Paris)

 

Besson Philippe,  Se résoudre aux Adieux

 

Florence Braunstein et Jean-François Pépin, La culture générale pour les nuls

Chalendon Sorj, Mon traître

Chirousse Myriam, Miel et vin

 

Christensen Lars Saabye, Beatles

 

Cohen Albert, Le livre de ma mère

 

Cohen Albert, Belle du Seigneur

 

Condé Maryse, les belles ténébreuses

 

Constantine Barbara, Tom, petit Tom, tout petit homme Tom

 

Cusset Catherine, Un brillant avenir

 

Cutler Bounty, 211 idées pour devenir une fille brillante

 

Despentes Virginie, Apocalypse Bébé

 

Diderot, Jacques le fataliste et son maître

 

Dos Passos, 42e parallèle

 

Dostoïevski, les Frères Karamazov

 

Dumas Alexandre, Borgia

 

Dumas Alexandre, le Vicomte de Bragelonne

 

Eliot George, Middlemarch

 

Ellis Mary R, Wisconsin

 

Eugenides Jeffrey, Virgin suicide

 

Fabre Dominique, J’aimerais revoir Callaghan

 

Ferney Alice, Les autres

 

Gale Patrick, Chronique d’un été

 

Gaultier Théophile, Le capitaine Fracasse

 

Gayle Mike, diner pour deux

 

Goethe, les souffrances du jeune Werther

 

J.C Grangé, La ligne noire

 

J.C Grangé, Le vol des cigognes

 

John Gray, Une nouvelle vie pour Mars et Vénus

 

Grémillon Hélène, le confident

 

Grimwood Ken, Replay

 

J. Guillon, cet enfant qui se drogue c’est le mien

 

Irving John, Une prière pour Owen

 

Khadra Yasmina, Ce que le jour doit à la nuit

 

Khadra Yasmina, L’Olympe des Infortunes

 

Kourkov Andreï, Surprises de Noël

 

Kureishi Hanif, Quelque chose à te dire

 

Madame de la Fayette, La Princesse de Clèves

 

Martinez Carole, le cœur cousu

 

McCarthy Cormac, La route

 

McInernay Jay, Moi tout craché

 

Maupassant, Bel-ami

 

Daphné du Maurier , Les oiseaux

 

Daphné du Maurier, Chateau d’Or

 

Daphné du Maurier, Le mont brulé

 

Mérimée, Colomba et autres nouvelles

 

Rash Ron, Un pied au paradis

 

Robert Merle, Le propre de l’homme

 

Rushdie Salman, Furie

 

De Rosnay Tatiana, Rose

 

Mistry Rohinton, L’équilibre du monde

 

Anaïs Nin, Venus Erotica

 

Sade, Justine

 

Sardou Romain, America la treizième colonie (tome 1)

 

Madame de Sévigné, Lettres

 

John Steinbeck, En un combat douteux

 

John Steinbeck, Lune noire

 

Taylor Andrew, Le diable danse à Bleeding Heart Square

 

Verne Jules, Voyage au centre de la terre

 

De Vigan Delphine, Rien ne s’oppose à la nuit

 

Waters Sarah, Ronde de nuit

 

Waters Sarah, Du bout des doigts

 

Waters Sarah, Caresser le velours

 

Welsh Irvine, Glu

 

Wolfe Tom, le bucher des vanités

 

Emile Zola, La conquete de Plassans

 

Emile Zola, la bete humaine

 

Emile Zola L’assomoir

 

Emile Zola Une page d’amour

 

Emile Zola Pot-bouille

 

Emile Zola, L’œuvre

 

Emile Zola, le reve


Posté par Cinnamonchocolat à 15:55 - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags :


Happy New year!

Je vous souhaite à tous une très belle année 2012!

 

bonne_ann_e

 

Pas de bilan lecture, juste un point sur les quelques défis que je m'étais fixé. Je devais me remettre à la lecture en anglais cette année, c'est chose faite et j'ai en plus découvert Harry Potter avec grand plaisir. Je me suis également lancé dans la lecture des Rougon-Macquart de Zola, j'ai lu trois volumes cette année, j'aurais aimé en lire un par trimestre mais ces dernières semaines ont été bien trop mouvementée pour que je me ploge dans La conquête de Plassans! Je devais également réduire ma PAL de moitié, c'est presque fait avec 26 livres lus sur 56, je m'autofélicite, par contre ma PAL elle a également explosé en parallèle!! (bilan dans  la semaine), j'avais reconduis cette année le challenge abc et j'ai lu 23 livres sur 26 ce qui est plutot pas mal non plus.

Pour l'anée prochaine je continue mon décompte palesque mais pas le challenge abc, et bien sûr je poursuis le challenge du 1 % littéraire, d'autant plus que deux livres de la rentrée littéraire m'attendent dans ma pal maintenant!

Cette année aura été marquée par les échanges avec les blogueurs, dans le cadre du swap "Mettez de la couleur dans votre PAL" et particulièrement avec son organisatrice, Valérie, dont j'apprécie beaucoup les avis et la gentillesse. De même, si en 2011 ma PAL atteint des proportions plus qu'inquiétantes c'est à cause/grâce à Will qui m'a gâtée tout au long de l'année, avec des paquets de livres, dvds ou cds mais également via son blog et ses lectures variées.

Je les remercie donc tous les deux pour ces échanges, ces découvertes et leur générosité!

2012 sera également une bonne année swapesque et palesque (les deux vont de paire) puisque je me suis réinscrite au swap anniversaire chez Hérisson! Rendez-vous donc tous les mois chez les blogueurs pour découvrir leurs paquets!!

Posté par Cinnamonchocolat à 10:48 - Commentaires [20] - Permalien [#]

22 décembre 2011

Vacances!

Je vous ai un peu délaissé ces derniers temps pour cause de dernières semaines de cours mouvementées, début de vacances mais surtout des soucis avec mon pc, qui est en triand e subir une opération à coeur ouvert chez un ami!! Je vous dis donc à très bientôt (probabelement pas avant la rentrée) et vous souhaite donc à tous de très bonnes fêtes de fin d'année!!

Posté par Cinnamonchocolat à 12:09 - Commentaires [14] - Permalien [#]

14 décembre 2011

David Foenkinos, Les souvenirs

les_souvenirsQuatrième de couverture:

« Je voulais dire à mon grand-père que je l’aimais, mais je n’y suis pas parvenu. J’ai si souvent été en retard sur les mots que j’aurais voulu dire. Je ne pourrai jamais faire marche arrière vers cette tendresse. Sauf peut-être avec l’écrit, maintenant. Je peux le lui dire, là. »

J’ai globalement apprécié cette lecture mais certains passages m’ont moins plu. S’il y a un fil conducteur tout au long du livre j’ai parfois eu l’impression  d’un joyeux bordel (pas si joyeux que ça d’ailleurs…) et je me suis interrogée sur le fait que ce soit autobiographique ou non, j’en étais persuadée je ne sais pas pourquoi mais après quelques recherches je n’ai pas l’impression que ce le soit au final. Quelqu’un pour m’éclairer ?

Les passages que j’ai préférés sont ceux qui mettent en avant la relation du narrateur et de sa grand-mère.  Je les ai trouvés très touchants.  La décision de la grand-mère (je ne dis pas laquelle pour ne pas trop dévoiler de l’histoire) apparaît comme une fuite en avant pour mieux se replonger dans son passé, dans ses souvenirs, ça m’a émue, tout comme la rencontre avec Louise.

Et c’est justement après cette rencontre avec Louise que j’ai été déçue. Je ne m’attendais pas à un tel avancement. Le livre aurait certes été très court mais il aurait pu s’arrêter là pour moi.

La relation des parents du narrateur m’a un peu agacée, je els ai trouvé très immatures. Ces trois générations nous montrent l’inaptitude des parents à gérer et à montrer leurs sentiments à leurs enfants, comme si pour que cela soit possible il faille que cela saute une génération. On le voit notamment dans la relation du narrateur avec ses grands-parents et les projets établis par le père du narrateur à l’annonce d’un petit-fils.

Finalement il n’est question de cette maison de retraite que dans la première partie du livre.

Les souvenirs traite d’un sujet plus profond que La délicatesse, je pense d’ailleurs qu’au final je lui préfère celui-là mais Lennon reste pour moi le favori même s’il s’agit d’un tout autre genre.

Je retiendrai deux extraits :

« J’ai compris qu’on ne connaît jamais vraiment la vie d’un homme »

« On cherche toujours des raisons à l’étroitesse affective de nos parents. On cherche toujours des raisons au manque d’amour qui nous ronge. Parfois, il n’y a simplement rien à dire. »

 

 

1__litt_raire

(3/7)


Posté par Cinnamonchocolat à 17:46 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 décembre 2011

Daniel Glattauer, Quand souffle le vent du Nord

quand_souffle_le_vent_du_nordQuatrième de couverture :

"En voulant résilier un abonnement, Emma Rothner se trompe d’adresse et envoie un mail à un inconnu, un certain Leo Leike. Ce dernier, poliment, lui signale son erreur ; Emma s’excuse, et, peu à peu, un dialogue s’engage entre eux, par mail uniquement. Au fil du temps, leur relation se tisse, s’étoffe, et ces deux inconnus vont se mettre à éprouver l’un pour l’autre une certaine fascination. Alors même qu’ils décident de ne rien révéler de leurs vies respectives, ils cherchent à deviner les secrets de l’autre… De plus en plus attirés et dépendants, Emmi et Leo repoussent néanmoins le moment fatidique de la rencontre. Emmi est mariée, et Leo se remet à grand peine d’un chagrin d’amour. Un jour, pourtant – enfin ! –, ils décident de se donner rendez-vous dans un café bondé de la ville. Mais ils s’imposent une règle : reconnaître l’autre qu’ils n’ont pourtant jamais vu, avec interdiction formelle de lui parler…"

J’ai eu un peu de mal au début. Je trouvais ça un peu too much et trop rapide mais finalement je me suis prise au jeu et ça m’a rappelé tellement de choses !! Je suis moi aussi un jour tombée virtuellement « amoureuse » de quelqu’un… Amoureuse des mots d’un homme inconnu. Ca faisait donc tout drôle de revivre ça à travers les mots de deux autres inconnus fictifs !

J’ai trouvé ce livre très rafraichissant et plein d’esprit. Cela nous soulève pas directement de questions mais cela aborde un champ tout à fait d’actualité : sur l’effet que peuvent avoir les réseaux sociaux et échanges virtuels sur un couple déjà établi, sur la fidélité et l’adultère, à partir de quand/ quoi considère-t-on que l’on trompe l’autre, est-ce que tant que cela relève du domaine virtuel c’est tromper ou pas ?

Quand souffle le vent du Nord se lit très rapidement. L’effet ping-pong des mails donne un rythme très soutenir à l’histoire qui malgré tout, tourne un peu en rond. Et cette fin ! Arghh, frustrant !!!

Il ne me reste plus qu’à lire La septième vague !

Bon par contre, sur la quatrième de couverture c’est comparé au Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates et je ne suis pas du tout d’accord ! Si ici la lecture est sympathique et agréable, dans le cercle littéraire, le sujet est plus « sérieux », plus lourd et la qualité des lettres est quand même plus travaillé et véhicule plus d’émotions. Qu’en pensez-vous, vous lecteurs qui avez lu les deux.

 

Posté par Cinnamonchocolat à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

08 décembre 2011

J.K Rowling, Harry Potter and the Prisoner of Azkaban. Tome 3

HP_tome_3Quatrième de couverture :

"Harry Potter is a wizard! Along with Ron and Hermione, his best friends, Harry is in his third year at Hogwarts School of Witchcraft and Wizardry. Who knows what will happen this year? Read on to find out and immerse yourself in the magical world of Hogwarts…"

 J’avais hâte de terminer mes lectures communs pour me replonger dans les aventures d’Harry. On suit le schéma habituel, Harry est de retour chez les Dursleys pour les vacances d’été. Cette année il fête ses 13 ans mais cela se passe toujours aussi mal pour lui. Son oncle et sa tante sont toujours aussi méchants, son cousin aussi mesquin et stupide.

Comme pour les deux premiers tomes j’attendais qu’Harry reprenne le train pour un peu plus d’action à Hogwarth avec ses amies Hermione et Ron !

Je trouve qu’il y a un peu moins d’action dans ce troisième tome, les trois quarts du livre sont basés sur la disparition et la recherche de Sirius Black sans que rien de vraiment croustillant ne survienne entre temps.

Toute l’action et donc le dénouement se trouve dans le dernier quart du livre, j’étais donc impatiente d’y arriver et bon encore une fois niveau inattendu et retournement de situation je n’ai pas été déçue. Avec la magie plus encore que dans la vraie vie il faut se méfier des apparences et ne rien tenir pour acquis. Les choses ne sont pas toujours ce qu’elles paraissent ni les gens ce qu’ils semblent être.

Le mot de la fin de mon très court billet : comme Calypso, si je devais être une héroïne fantastique ce serait sans conteste Hermione Grangé.

Posté par Cinnamonchocolat à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,