30 octobre 2018

Bilan Septembre - Octobre

On va commencer par les livres dont je ne parlerai pas sur le blog en détail, faute de temps et parce que chacun à leur manière ne m’ont pas accrochée :

presbytère Le-Rire-du-grand-bleeles rêveurs

 

-          Le presbytère d’Ariane Monnier : je l’ai lu jusqu’au bout en apnée, sans doute avec un air dégoûté sur le visage. C’est un récit glauque à souhait, une histoire d’enfants reclus et abusés, horrible !

-          Le rire du grand blessé de Cécile Coulon, j’ai tant aimé Trois saisons d’orage l’an dernier que j’ai emprunté ce titre à la bibliothèque, sauf que les romans de science-fiction ce n’est vraiment pas ma tasse de thé.

-          Les rêveurs d’Isabelle Carré, abandonné au bout de quelques pages, je n’ai pas du tout accroché au style.

Ces trois romans m’ont un peu coupé dans mon élan en octobre et j’ai traversé une petite panne de lecture, rien de grave, je me suis rattrapée pendant ces vacances.

Je vous dis deux mots tout de même sur une bande-dessinée dont je n’ai pas eu le temps de vous parler en septembre, il s’agit de l’adaptation bande-dessinée du roman de Sorj Chalandon, Mon traître par Pierre Alary.

mon traitre

Mon traître fût une révélation pour moi il y a quelques années donc quand j’ai croisé cette BD à la médiathèque je n’ai pas pu résister, et je n’ai franchement pas été déçue, elle tient ses promesses ! De très beaux dessins, un peu sombre, un peu teintés de nostalgie, très réalistes malgré les traits un peu épais. Ils collent bien à l’image que je me faisais des personnages et de l’Irlande du Nord. La mise en texte est elle aussi intéressante, les bulles de BD entrecoupée de l’interrogatoire de Tony Meehan, c’est un procédé très intelligent et qui rend lui aussi un bel hommage au texte de Chalandon, coupé là où il faut, sans trop en manquer, sans trop en dire, vraiment j’ai beaucoup aimé et été à nouveau très touchée par ce récit.

 

Bien sûr j’ai continué à regarder des séries, même si là encore petit passage à vide avec la série Mindhunter, nous avons abandonné après quatre épisodes. Je crois que sur les quatre j’ai dû dormir la moitié du temps.

Par contre nous avons été happés par la saison 1 de The handsmaid’s tale, série qui fait froid dans le dos, avec une Elisabeth Moss remarquable et à l’opposé de son rôle un peu cruche dans Madmen. Et nous avons retrouvé avec plaisir Clémence Poesy dans la saison 3 de Tunnel, la plus aboutie des trois selon moi, j’ai vraiment adoré et je reste assez secouée par la fin de la saison !!

handsmaid tale  tunnel

Un peu plus léger nous avons suivi la diffusion de la série Good Doctor sur TF1, sympathique à regarder parce que très drôle, un humour un peu décalé comme j’aime. Par contre pour ce qui est du côté médical c’est un peu trop déjà vu. Et puis toute seule j’ai suivi Station 19 le crossover de Grey’s anatomy, pas mal, des personnages assez sympathiques, mais c’est un peu frustrant que ça s’arrête avant la fin de la saison, encore un coup de com’ de TF1 ! pff !

gooddoctor  station19-1-e1537005425963

Pour ce qui est des films, je crois que j’ai un peu perdu le fil mais récemment j’ai vu :

mission impossible  blackklansman  searching

-          Mission impossible: Fallout, euh vous m’en voulez si je vous dis que j’ai dormi la première heure ? je me suis réveillée au moment des scènes à Londres, j’en ai pris plein les yeux c’était cool, maintenant pour ce qui est de l’histoire en elle-même je n’ia pas capté grand-chose et maintenant je comprends pourquoi c’était le premier mission impossible que je voyais, ce sera sans doute le dernier.

-          BlackKKlansman de Spike Lee avec mon chouchou Adam Driver, un film très réussi sur l’histoire de ce flic noir qui a infiltré par procuration le Ku Klux Klan dans les années 70 aux Etats-Unis, c’est très drôle sans être lourdingue !

-          Searching : un film assez innovant dans la manière dont c’est filmé, un peu de suspense mais on devine rapidement à la fin de quoi il retourne grâce à quelques indices disséminés au cours du film.

a star is born  freres ennemis capharnaum

-          A star is born de et avec Bradley Cooper, et Lady Gaga dans le rôle de l’actrice principale, une jeune serveuse propulsée en tête des hit parades américains grâce à sa rencontre avec la rock star incarnée par Bradley Cooper, là comme ça le pitch n’est pas super vendeur mais ce film est génial (oui !) les acteurs sont très vrais dans leurs émotions, la BO est sympa, bref j’en redemande

-          Frères ennemis avec Reda Kateb et Matthias Schoenaerts. Reda Kateb pour moi c’est un gage de qualité, c’est un peu l’étoile montante du cinéma français, une gueule bien à lui, un taiseux qui laisse passer beaucoup d’émotions. Un sujet courant mais traité avec finesse où la frontière entre le bien et le mal n’est finalement pas si tranchée que ça.

-          Capharnaüm de Nadine Labaki, ce film libanais met en scène un peu caméra à l’épaule la vie d’un enfant qui porte plainte contre ses parents de l’avoir mis au monde. Il vit dans le dénuement total et trouve refuge chez une sans papier éthiopienne qui lui confie son enfant. C’est très émouvant, la grosse claque de cette fin d’année.

 

Parlons un peu papilles maintenant,

J’ai enfin testé la formule goûter chez Au fond du Jardin (6 rue de la Râpe), un goûter au top et qui a tenu toutes ses promesses, de la petite madeleine du voyage (citron pavot) au cake maison en passant par un délicieux crumble de fruits rouges, le tout accompagnée d’une infusion poire cannelle. C’est un voyage dans le temps et dans l’espace, une décoration et une vaisselle choisie avec goût, et un personnel aux petits oignons. J’y retournerai pour tester leurs scones qui avaient l’air excellents !

IMG_20180929_191227_092

Pour rester un peu à l'heure anglaise nous avons aussi testé le brunch de l'hôtel Hilton (1 avenue Herrenschmidt) qui avait pour thématique le petit déjeuner anglais tout au long du mois de septembre. C'est un buffet varié et très bien fourni: viennoiseries (que nous n'avaons pas testées), tartines salées, charcuteries, verrines, salades, fromages, fruits de mer, douceurs sucrées et sur la thématique il y avait des plats chauds, fish and chips (pas testé), oeufs bénédict (décevants), gigôt d'agneau sauce menthe, légumes du marché, yorkshire pudding; il ne manquait que les baked beans et sausages, mais franchement je n'urais de toute façon pas pu manger plus! Brunch réservé pour midi et nous n'avons pas mangé le soir!!

IMG_20180930_164638_831

J’ai aussi testé l’afternoon tea de l’hôtel spa le bouclier d’or (1 rue du Bouclier). C’était bon mais pas forcément à la hauteur de mes attentes. Les Fingers sandwich étaient bons mais très simples. Les scones manquaient un peu de moelleux et ce n’était pas de la clotted cream à l’anglaise, c’est à mon avis ce qui a fait le plus défaut. Rien à redire sur les pâtisseries toutes excellentes et généreuses. Le tout est servi avec une flûte de champagne et un thé, j’aurais aimé avoir une plus large sélection de thés. Le cadre en revanche est très joli et distingué.

IMG_20181026_160126633

Côté resto nous sommes restés plus sages avec une seule découverte : Le Botaniste (3 rue Thiergarten)

Nous avions choisi la formule à 42 euros : 5 plats choisis par le chef (on nous a demandé si nous avions des allergies alimentaires ou des choses que nous n’aimions pas du tout) et nous avions pris l’accord cocktail pour 18 euros. Le serveur nous a proposé de partager 4 cocktails plutôt que de n’en avoir que deux chacun. Tout fût une belle découverte (je passe pour une poche si je rajoute surtout les cocktails ?) Nous avons pu déguster un œuf mollet avec poêlée de champignons accompagné d’un cocktail à base de Mescal ,sirop de noisette et thé à la bergamote, des ravioles de navets boule d’or avec un jus au persil et un cocktail avec du Gin, du Moscato d’Asti et du bitter à la cerise. Ensuite pour le poisson nous avions de la truite d’Alsace, des panais rôtis et une sauce au beurre blanc. La viande est ce que j’ai le moins aimé, un bœuf cuit au four pendant 7 heures (un peu trop sec à mon goût) avec un pressé de pommes de terre (à tomber) accompagné d’un Gin à la fleur de sureau et la limonade.Pour le dessert c’était une déclinaison de poires (fraîches, pochées, en sorbet) avec meringue et sorbet noisette, une petite tuerie, de même que son cocktail à base d’amaretto de grand manier, de jus de citron et cranberry.

IMG_20181021_100124_894

Vous avez faim ?

Moi oui, rendez-vous fin novembre dans le meilleur des cas, je vous parlerai de deux concerts ! Et vous, est-ce que vous avez fait des découvertes durant ces deux mois? Des bonnes adresses à partager? Des films ou séries à conseiller? Un avis sur ceux et celles dont je parle? Ah et puis tant qu'on y est, on planifie un road trip en Ecosse pour le mois d'avril donc je prends tout conseil avisé sur les spot à ne pas manquer, de bonnes adresses de resto/bar/B&B ou toutes autres curiosités locales!!

Posté par Cinnamonchocolat à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,


20 juillet 2018

Bilan Juin - Juillet

Je sais que le mois de Juillet n'est pas terminé mais je vais le couper en deux avant de partir en vacances, comme ça en Août je vous ferai partager les adresses qui vont jalonner mon périple breton et grand-breton ;) et puis le bilan du mois de juin est toujours en souffrance, il était donc temps d'y remédier, d'autant qu'il va y avoir pas mal de bonnes adresses resto!!

Certaines photos ont du mal à s'afficher, si vous ne les voyez pas vous pouvez cliquer dessus pour les faire apparaître!

calendar

(photo)

Il y a peu de séries et de films ce moi-ci, avec le soleil on préfère flâner dehors ...

Pour les séries: 

  • Seven Seconds de Veena Sud, des acteurs inconnus mais une histoire qui tient la route, un ado se fait renverser par un jeune policier dans un parc de Jersey City. Ses collègues vont tout faire pour le couvrir mais c'est sans compter sur un duo de flic/procureur improbable qui est bien décidé à fouiller dans les magouilles de ces policiers pour rendre justice à ce jeune noir. Un scénario pas forcément nouveau mais des personnages attachants et drôle qui maintiennent le tout, je n'ai pas été déçue.

 

  • 13 Reasons why saison 2: je crois qu'on ne présente plus la fameuse série ado sur le suicide d'une ado qui envoie 13 cassettes pour expliquer les raisons de son suicide, la seconde saison revient sur ces cassettes mais se focalise sur le procès qui déterminera ou non la responsabilité de l'établissement dans lequel était scolarisée Hannah Baker. Tour à tour les élèves sont amenés à témoigner. Honnêtement cette saison est de trop, mais ça ne m'a pas empêché de la regarder jusqu'au bout, parce que je voulais savoir. La fin est quelque peu prévisible et certaines scènes sont très choquantes pour des ado, je ne suis pas certaine que le message passe, d'ailleurs quel est le message que les réalisateurs souhaitent envoyer? Par contre la bande originale est vraiment top!

seven seconds 13 reasons

 

 

Les films: 

J'ai vu quatre films mais je ne vous parlerai que de trois laissant celui sur Escobar de côté tant il m'a ennuyée!

  • The book club avec Diane Keaton et Jane Fonda, une bonne vieille comédie américaine cousue de fil blanc mais sur le thème de la lecture donc j'avais envie de le voir. Bon le club de lecture n'est qu'un prétexte aux rencontres des quatres amies cinquantenaires mais ça se regarde bien, pas le chef d'oeuvre de l'année mais suffisamment divertissant et drôle pour ne pas avoir l'impression d'avoir perdu son temps. 

 

  • On reste plus ou moins dans la thématique avec Le cercle littéraire de Guernesey de Mike Newell avec Lily James et d'autres de ses acolytes de Downtown Abbey, je ne pouvais pas manquer ça, entre les acteurs que j'ai beaucoup aimés dans la série, et le livre que j'avais apprécié également. C'est une adaptation plutôt fidèle et sincère. Les paysages sont tels qu'on se les imagine et les personnages assez justes dans les émotions et le contexte qu'ils évoquent. Une adaptation réussie selon moi.

 

  • Les affamés de Léa Fredal avec Louane Emera, et François Deblock, la relève est assurée avec ces jeunes acteurs talentueux, c'est un film drôle et touchant sur ces jeunes qui ont entre 20 et 30 ans diplômés ou non et qui ont du mal à trouver du travail ou la reconnaissance de leur travail. Des personnages touchants et une BO très sympa, notamment la chanson Never be Like you de Flume que j'écoute en boucle.

the book club guernesey  les affamés

 

 

Pour ce qui est des découvertes (ou redécouvertes) musicales, ce mois-ci j'ai écouté:

  • Flume, Never be like you
  • Diva Faune
  • Eels que je suis allée voir en concert à La Laiterie hier soir, hormis la chaleur à la limite du soutenable c'était un chouette concert, avec une première partie un brin déjanté de That one guy qui jouait d'un instrument qui s'apparente à une harpe électrique mais qui est en fait un "magic pipe". Pou Eels, le groupe est assez comme je l'imaginais, un côté artiste crâneur, au début peu de communication avec le public mais ça s'est amélioré au fil des chansons et puis ils ont joué That look you give that guy qui est une de mes chansons préférées de tous les temps (avec Creep de Radiohead que j'espère entendre en live aussi un jour...) Prochain concert prévu en Novembre pour Eddy de Pretto.

Et comme je ne me souviens plus  comme insérer une vidéo je vous laisse faire vos petites recherches...

eels

 

Maintenant les sorties bar/resto, l'été est proprice au flânage en terrasse, j'ai donc testé trois endroits pour partager des verres entre amis et grignoter à Strasbourg:

  • La Manufakture (rue de la Krutenau) où nous sommes allés voir les quarts de finale, ambiance sympa, deux grandes salles et deux espaces extérieurs, l'un avec quelques food trucks, l'autre avec un bar et une "plage", histoire de se poser tranquillement entre amis, les prix des boissons alcoolisées sont dans la moyenne strasbourgeoise, par contre les softs sont  plutôt dans la fourchette haute, c'est dommage. 

manufakture

  • Le Supertonic, Place d'Asuterlitz: le concept est simple, du gin et des saucisses! Une très belle carte de gin, à choisir seul ou avec différents tonic, un serveur qui est là pour vous conseiller, c'était vraiment sympa. On a accompagné nos gins d'une assiette de saucisses à partager, elles sont bonnes mais on a trouvé ça cher pour ce que c'est finalement, 12 euros pour 4 sortes de sauccisses sur un pic à brochette, mouais! Les prix des gins sont corrects, entre 8 et 12 euros si je ne dis pas de bêtises. Le petit plus c'est la déco toute acidulée!

supertonic

  • Le Bar à Vin, le XX (3 rue des Planches), une déco soignée, une carte des vins qui change tous les mois et des serveurs au petit soin qui connaissent bien leurs produits que demander de plus? Ah ba si, que ce soit bon et avec des prix raisonnables, et c'est le cas! Deux verres de vin et deux planchettes à partager (l'une de fromages, l'autre de tapenades) pour moins de 20euros par personne. Pour les vins j'ai découvert un Malbec d'Argentine que j'ai beaucoup aimé, et un vin bio Hongrois dont j'ai oublié le nom mais tout aussi bon même si ma préférence va au premier.

xx xx2

 

 

Côté resto, je suis retournée chez Alma dont je vous ai parlé dans un bilan précédent, c'est toujours aussi bon, j'ai repris des sashimi et un ceviche, et j'ai tenté un cremeux au citron et yuzu accompagné d'une boule de glace au yaourt, excellent. On a également testé le Bo Bun Sai Gon place d'Austerlitz mais je n'ai pas fait de photos, les Bo Bun sont très copieux et bons, j'avais pris un Bo Bun au poulet rien à redire sur la garniture et les nems qui l'accompagnaient, par contre la viande en elle-même était assez sèche et finalement j'aurai très bien pu m'en passer. Nous sommes également retournés à O'Pizzicato à Bernolsheim, ça faisait une éternité qu'on n'y était pas allé, c'est toujours aussi bondé, mais très bon, en photo mon plat, tartare de thon et tataki, très frais, parfait après une séance ciné. 

pizzicato

 

Pour les découvertes, on a testé:

  • Le Douri, restaurant coréen à la Krutenau, l'extérieur, et l'intérieur ne paient pas de mine, il ne faut vraiment pas s'arrêter à la propreté du sol ou à la déco parce que les plats sont excellents, très bien servis et à moindre coût, j'ai adoré!

douri

  • Tzatzi, rue de la demi-lune, restaurant de cuisine méditerranéenne (Grèce, Liban, Turquie) ouvert récemment en face du Trolley Bar. Nous étions plusieurs donc nous en avons profité pour se faire un assortiment de mezze, hoummous au citron confit, baba ganoush (caviar d'aubergines), poulet frit, fêta au thym et miel, börek aux épinards, falafels, pide, tout est très bon et leur caviar d'aubergines est sans doute le meilleur que j'ai mangé jusqu'à présent. Côté boisson, la Limonana est très rafraîchissante et le mojito grenade se boit tout seul, une tuerie! Si vous avez encore de la place, ne manquez pas le cremeux au chocolat accompagné de sa salade d'orange à la cannelle, excellent!! La déco est elle aussi très soignée.

tzatzi

 

  • Milano Torino, place d'Austerlitz, oui je sais la place d'Austerlitz c'est un peu mon QG il faut croire... mais je trouve qu'ils l'ont rendu très agréables, ce qui n'était pas forcément le cas il y a quelques années. Bref, le Milano Torino, aussi appelé MiTo est LA pizzéria en vogue de Strasbourg depuis un an et on avait pas encore réussi à y manger!! Des pizzas comme je les aime, à la pâte très fine et aux bords épais, de bons produits et des compositions originales, crême de courgette, menthe et burrata pour la mienne, pancetta de cochon noir, fior di latte et pignon de pin pour Julien. Pour l'apéritif nous avions pris des cocktails à la mode spritz ( mais sans apérol je n'aime pas ça), le mien à base de liqueur de violette et celui de Julien à base de liqueur de pêche, tous deux très bons. Pour le dessert, j'ai fait le pari du tiramisu, je suis très très difficile pour les tiramisu et là encore je n'ai pas été déçue, meilleur que le mien (oui je me vante) c'est dire!! On y retournera c'est sûr. Je vais juste émettre un bémol, le service est très rapide et c'est un peu dommage, à peine le temps d'entamer le coktail qu'on vous apporte déjà votre pizza! 

mito

 

 

et c'est tout!! C'est déjà pas mal me direz-vous... Rendez-vous en Août donc et bonnes vacances aux chanceux, bon courage à ceux qui travaillent! 

 

Posté par Cinnamonchocolat à 14:39 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

07 juin 2018

Bilan Avril-Mai

Je n'avais pas eu le temps de faire un billet bilan en avril mais je voulais quand même vous parler de deux ou trois trucs donc je les inclue dans le billet bilan du mois de mai. Un constat n'est plus à faire... Je délaisse mon blog, et aussi les vôtes et ne prend plus le temps de rédiger mes billets, que je publie parfois plus d'un mois après avoir lu un roman ... pourtant j'aime toujours ça!

Alors ce mois-ci je vous parle très peu cinéma, mais un peu plus de concerts.

Les films:

  • Don't worry, He won't get too far on foot, du Gus Van Sant avec Joaquin Phoenix, Jonah Hill et Rooney Mara. J'ai choisi de voir ce film à la bas pour son casting parce que voilà trois acteurs que j'aime beaucoup, et ce fût une belle surprise. Le sujet ne m'aurait pas intéressée de prime abord mais c'est bien raconté, bien filmé et surtout l'humour y est très piquant. Quelques longueurs à noter tout de même.

 

  • Escobar avec Javier Bardem et Penelope Cruz, là encore c'est pour le casting que j'ai vu ce film. Un film intéressant avec un grand Bardem mais rien de très novateur puisque le sujet a déjà été traité à plusieurs reprises au cinéma. 

 

  • Kings de Deniz Gamze Ergüven avec Daniel Craig et Halle Berry, gros coup de coeur pour ce film!! Réalisatrice très prometteuse qui a su retranscrire la tension des émeutes de Los Angeles, là encore c'est un sujet déjà traité au cinéma mais le point de vue est accrocheur, le film très rythmé et la manière de filmer, souvent en gros plan apporte un plus. Les acteurs son également impressionants dans leurs rôles respectifs, un Daniel Craig en écrivain alcoolique et une Halle Berry en mère courage.

gus van santescobarkings

 

Les séries:

  • The Americans saison 5: honnêtement je suis très déçue, j'ai trouvé cette saison très ennuyeuse et n'ai pas vraiment compris où ils voulaient en venir ...

 

  • Everything sucks: une série américaine sur des ados un peu freaks dans les années 1990, j'ao beaucoup aimé, j'ai toruvé ça très drôle, raffraîchissant et puis ça m'a pas mal rappelé aussi mes années collèges puisque 1996 c'est l'année de mon entrée en 6e!

the americans everything sucks

 

Les expo /évènements

Le Musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg fête ses 20 ans cette année, du coup plusieurs évènements sont organisés pour fêter ça, des projections, des visites, un concours photo etc... tout le programme par ici. On est allé au weekend inaugural il y a trois semaines, on donc pu découvrir les fresques du collectif Faile qui recouvre le musée, se balader dans le musée, voir une projection de reportages sur le Street Art et assister au battle de hip-hop. 

Les concerts:

Le moins qu'on puisse dire c'est que c'est très différent, du hip-hop, du rock français et du classique...

  • Rejjie Snow à la Laiterie: il faut parfois bousculer ses principes... J'ai aimé quelques titres, notamment Dear Annie mais avec deux premières parties assez moyennes j'ai finalement trouvé ça un peu long. Il y avait néanmoins une très bonne ambiance, et je me suis un peu crue dans un revival des années 90, le spectacle étant autant dans la salle que sur la scène.

 

  • Feu! Chatterton à la Laiterie également: une première partie un peu décevante (Blondino) mais ensuite un très bon concert avec un chanteur qui fait le show du début à la fin et qui communique avec la salle, c'est un groupe que je connais assez peu finalement, du coup c'est toujours un peu difficile de rentrer dans les chansons quand on les entend pour la première fois mais j'ai passé une bonne soirée.

 

  • Ciné- Concert The Matrix avec l'orchestre philarmonique de Strasbourg au Zénith, un concept assez étonnant que j'étais curieuse de découvrir, même si le film ne m'intéressait pas du tout. J'ai apprécié mais j'aurais aimé que l'orchestre soit encore plus mis en avant. Quant au film, je n'ai pas compris grand chose mais j'ai plus apprécié après l'entracte, après un briefing de Julien qui a éclairci certains points et aussi parce qu'il y a beaucoup plus d'action donc beaucoup moins de longueurs que dans la première partie.

rejjoe snow feubilletterie_300 cine_matrix_strasbourg

 

Une ville à découvrir:

Bâle en Suisse, à la frontière avec la France et l'Allemagne, cette ville est surtout connue pour son aéroport et ses bouchons à la douane, mais c'est un tort de ne pas s'y arrêter, c'est une très jolie ville, animée mais malgré tout très calme. Cela nous a étonné à plusieurs reprises, pas de bruit de circulation ou autre et des gens détendus et souriants!! 

Que faire à Bâle? se balader dans la vieille ville, aller voir l'église qui surplombe le Rhin, l'hôtel de ville, les petites rues typiques et ses boutiques, traverser le rhin dans un petit bateau tiré par un cable pour se promener sur les berges de Klein Basel, une balade très agréable avec des terrasses bien sympathiques, voir les fresques de Street art, et bien sûr consacrer au moins une demie-journée au zoo! Si vous rester une nuit sur place, vous recevrez une Basel Card avec un plan, une réduction de 50% dans de nombreux musées et lieux de visites (dont le zoo), une traversée du rhin et la gratuité des transports, donc ça vaut le coup d'y passer deux jours!

Où manger?

  • Manger et Boire, 81 Gerbergasse: une cuisine de saison et un peu travaillée. A tester, leur glace au citron et thym! 

 

  • Union Diner: 3 Stänzlergasse: des burgers classiques ou un peu plus élaborés servis avec de bonnes frites (ou une salade bien garnie)

 

  • la Markthalle, Steinentorberg: de nombreux petits stands de cuisine du monde: les épices sont à l'honneur entre l'Asie, le Liban, le bassin méditerrannéen, il y en a pour tous les goûts!

Où manger une glace: 

  • Eiscafé: 13 Rheingasse: des glaces artisanales aux saveurs originales, à savourer assis sur les berges du Rhin
  • Eisuru dans la MarktHalle: là aussi des glaces artisanales aux goûts étonnants!

Où boire des coups:

  • Kasern, salle de spectacle avec des bars autour d'une petite place arborée. Préférez la petite roulotte et ses transat pour savourer une caïpirinha ou une bière. 

 

  • dans la rue Steinervorstadt:  très animée de jour comme de nuit avec de nombreux bars, restaurants et magasins

Où dormir?

Au Motel One Basel, 16 Barfüssergasse: une déco moderne et simple dans les tons bleus et un super buffert de petit-dej! L'hôtel est très bien situé et pourtant très calme!

IMG_20180519_151446_617 IMG_20180521_195448_327

 

 

Posté par Cinnamonchocolat à 22:07 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 avril 2018

Bilan de Mars

Mars est passé comme une flèche et a été bien chargé!

march

 

Les films de mars

  • Jusqu'à la garde de Xavier Legrand avec Léa Drucker et Denis Ménochet, ce film est sans concession et peur réjouissant mais Léa Drucker incarne parfaitement son rôle et le jeune garçon qui joue son fils a à mon avis de l'avenir dans le cinéma.

 

  • 3 Billboards de Martin McDonagh avec Franced McDormand et Woody Harrelson: là encore c'est peu réjouissant, critique acerbe de la police et de l'Amérique des Red Necks, cela n'en est pas moins drôle, un humour très grinçant et assez vulgaire mais ça m'a beaucoup plus, un très bon film là encore porté par son actrice principale, et là aussi le fils a réussi à m'émouvoir.

 

  • Lady Bird de Greta Gerwig avec Saoirse Ronan, mars est un bon cru parce que 'jai également beaucoup aimé ce film tant il a fait écho en moi, décidément je suis une adepte de Greta Gerwig qu'elle soit devant ou derrière la caméra. Saoirse Ronan est parfaite pour le rôle, j'ai aimé les perosnnages, les acteurs, l'histoire et la BO. D'ailleurs il y a un très bon article dans le magazine Society au sujet de ce film.

 

  • America documentaire de Claus Drexel, bon je reconnais que le mois de mars n'est pas super joyeux en terme de cinéma mais ce documentaire est vraiment très intéressant. Il donne un aperçu de l'Amérique qui a voté Trump, ou plutôt de celle qui a permis l'élection de Trump. Claus Drexel montre ces américains qui vivent au milieu de nullepart et qui sont un peu oubliés de tous. Il arrive à te faire comprendre leur point de vue, leur désintérêt pour la politique. Ce 'nest pas un reportage donneur de leçons et c'est filmé de façon intéressante avec une photographie à couper le souffle par moment.

5236618 téléchargement 7f217f09312230eb68ee0bc2fecf899f 4117354

 

Les séries

  • Gilmore Girl (toujours) saison 3 et 4, dans la saison 3 Rory est en terminale et reçoit les réponses des différentes universités dans lesquelles elle a postulé, il va falloir faire un choix... dans la saison 4, elle entre donc à l'université, j'avais un peu peur de comment le duo pourrait continuer à fonctionner mais finalement ce n'est pas si mal.

yale_3_cropped__span

  • Marseille saison 2 avec Depardieu et Magimel, un duo qui fonctionne bien à l'écran, une très bonne saison, peut-être encore meilleure que la première.

undefined_44bb386471b8e11f3947a34a122a7edc

  • Engrenages saison 6: ça faisait longtemps que j'attendais toute la bande de Bertaut. Dans cette saison ils marchent sur les plate-bandes de la BAC de Bobigny et tentent de faire le lien entre le meurtre d'un policier, des petites frappes du 93 et des flics de la BAC. on retrouve également le juge Roban dans une situation délicate et Joséphine toujours aussi ambivalente. 

  engrenages-image-saison-6-2048x1366

Les sorties culturelles

  • America! America! au musée Frieder Burda de Baden-Baden "Au travers de quelque 70 chefs d’œuvre de l’art américain contemporain, tels Race Riot (1964) de Andy Warhol, Bear and Policeman (1988), une sculpture grandeur nature signée Jeff Koons, ou les installations en lettres lumineuses de Jenny Holzer Truisms (1994), l’exposition America ! America ! How real is real ? montre comment les artistes ont commenté la réalité américaine depuis les années 1960 jusqu’à aujourd’hui. " L'expo est pas mal, il y a quelques belles pièces, mais je trouve qu'elle est assez chère par rapport à ce qu'on peut y voir, c'est dommage. Elle est visible jusqu'au 21 Mai.

 

IMG_20180210_154910767  IMG_20180210_160254307

 

IMG_20180210_155016401

 

  • Expo photo de Stephen Shames, Power to the people, à La Chambre à Strasbourg. Elle retrace une partie du mouvement Black Panthers à l'époque des luttes pour les droits civiques mais qui montre aussi la pauvreté des enfants dans les années 1980-1990. Une toute petite expo mais qui vaut le coup d'oeil, visible jusqu'au 15 avril, elle est gratuite, ça vous permettra de découvrir le lieu également qui propose des ateliers et une assez belle sélection d'autres expositions à venir.

portfolio_Stephen-Shames

(photo: http://www.la-chambre.org/portfolio/stephen-shames/ )

Les livres

Je suis toujours en retard d'au moins six billets ... je profite juste de ce bilan pour vous dire que j'ai abandonné L'art de la joie de Goliarda Sapienza que j'avais reçu avec Exploratology. Honnêtement je ne comprends pas ce choix, j'ai trouvé les premières pages écoeurantes et je n'ai pas réussi à dépasser la page 115, à tort peut-être mais franchement je ne pouvais ni m'infliger l'écriture, ni l'histoire pendant encore presque 700 pages.

41gGfM2MC6L

Les restos

Je vous donne trois adresses sans forcément plus détails parce que ce ne sont aps des nouveautés, La Hache rue de la Douane, une cuisine bistrot bien sympa, l'Hacienda rue de la Tour, très copieux. Pour la nouveautés, Les burgers de Papa, celui qui vient d'ouvrir rue du Marché, très copieux aussi mais j'ai trouvé que les burger manquaient un peu d'une touche de verdure. 

 

Et vous qu'avez-vous fait en mars? 

En avril je vous reparlerai de The Americans et du musée Mercedes à Stuttgart ...

pexels-photo-974198

(photo : https://www.pexels.com)

Posté par Cinnamonchocolat à 21:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

04 mars 2018

Bilan de Février

Je n'ai pas eu le temps de vous faire un bilan fin Février mais le voici avec quelques jours de retard, peu de sortie ce mois-ci tant j'ai été accaparée par mon inspection mais pas mal de séries!!

 

february

 

Les films de Février:

  • Pentagon Papers de Steven Spielberg avec Tom Hanks et Meryl Streep: J'ai trouvé le film plutôt réussi, j'aime beaucoup Tom Hanks et Meryl Streep et le sujet m'intéressait, par contre j'ai trouvé que c'était assez lent et long à se mettre en place, j'ai même piqué du nez au début du film... La seconde moitié est un peu plus rythmée.

 

  • Le 15h17 pour Paris de Clint Eastwood, honnêtement ce film ne m'a vraiment pas emballée, c'est assurément une histoire touchante forcément et elle fait bien prendre conscience que si ces hommes courageux n'étaient pas intervenus il y aurait sans doute eu un massacre dans ce train, mais j'ai trouvé le film peu crédible, qui sonnait un peu faux avec des dialogues creux et une volonté de tirer sur la corde sensible qui m'ont franchement agacée. C'est du Clint Eastwood , mais selon moi c'est du très mauvais Clint Eastwood! Alors peut-être que si je l'avais vu en VO ce serait un peu différent, mais j'ai franchement trouvé que le doublage était très mauvais.

pentagon 15h17

 Les séries de Février:

  • Gilmore Girls Saison 2: toujours fan de ces deux nanas, équilibre un peu perturbé par l'arrivée de Jess, qu'on retrouve d'ailleurs dans une autre série vue en février...

 

  • This is us saison 1 j'ai bien accroché à cette série dans laquelle il ne se passe pas grand chose si ce n'est la vie de ses personnages, chacun attachant à sa manière.

 

  • la fin de 13 Reasons Why: J'ai revu un peu mon jugement et plus j'ai vu d'épisodes plus j'ai aimé cette série qui finalement s'écarte beaucoup du livre qui l'a inspiré, et c'est tant mieux, le livre est nettement en dessous de la série (pour une fois), j'ai beaucoup apprécié par exemple que l'on suive également ce qui se passe dans le présent, le procès etc. Et bien sûr j'ai été extrêmement touchée par le personnage de Clay.

 

  • Homeland saison 6: j'étais contente de retrouver Carrie, même si j'avoue que j'avais un peu oublié la saison précédente. Quinn m'a fait de la peine dans cette saison mais je crois que c'est l'une de mes préférés avec les deux premières. L'intrigue est très bien ficelée et j'ai apprécié retrouver une actrice de House of Cards dans le rôle de la Présidente élue. La saison se déroule à New York, en partie à Brooklyn que j'éi déjà envie de revoir!!

homeland_-_season_6_dvd_3d this is us

 

Un évènement :

  • Le salon des vignerons indépendants de Strasbourg: ba oui c'est un évènement en soi!! Au regard des allemands avec leurs chariots plein à craquer nous avons été très raisonables puisque nous nous sommes limités à deux cartons et demi ^^ du Saint-Estèphe toujours le même, des Faugères du Domaine Pennedesses, les Volcans (mon chouchou) et Les Raisins de la colère (j'avoue que le nom n'y est pas pour rien...) et aussi un Saint-Chinian et du Faugères naturel sans sulfite... Santé!! J'ai aussi goûté une petite merveille de Châteauneuf du Pape élevé en fût de chêne, mais 45 euros la bouteille c'était hors-budget!!

 

Je suis très en retard dans mes billets lectures puisque j'ai six billets de livres à écrire et trois bande-dessinées!! Rendez-vous en mars pour tenter de rattraper ce retard, en tout cas j'essaie de me tenir à mes non-résolutions en débutant cette seconde semaine de vacances avec un livre en VO!

 Et vous qu'avez-vous lu,vu,regardé,fait, découvert en Février??

march

Posté par Cinnamonchocolat à 18:56 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

30 janvier 2018

Bilan de janvier

Je vais essayer de vous faire un bilan mensuel, pas forcément de mes lectures puisque je les publie toutes, mais des films que j'aurai vu au cours du mois, et de mes découvertes, un peu comme je l'ai fait cet été avec la rubrique c'est l'hebdo de l'été.

stock-photo-wood-gold-calendar-background-magic-unicorn-cozy-new-year-january-3982d420-22b0-497d-bc59-5ca37f9a1566

 

(les photos viennent de ce site: https://www.pexels.com/ )

oyster

Ma première découverte du mois de janvier ce sont les huîtres!! J'ai troujours cru que je n'aimais pas ça. Ma mère ayant développé une allergie sévère à l'iode, les huîtres étaient bannies des tables de réveillon depuis deux décennies! Autant dire qu'avant ça je trouvais ça complètement dégueu, puis j'en ai goûté il y a 4 ans et j'ai trouvé ça tout aussi dégueu! Mais cette année j'ai retenté l'expérience avec des petites huîtres toutes fraîches de Cancale et j'ai adoré!! Du jus de citron et hop!! L'avantage c'est que pour une fois que ce n'est pas un truc trop gras/ trop sucré, je suis ravie! Je me vois déjà l'été prochain en bord de mer, siroter un verre de blanc devant un plateau d'huîtres!

 

 

Les films de Janvier (par ordre de préférence):

in the fade   burn out   tout l'argent

 

  • In the fade de Fatih Akin avec Diane Kruger qui à mon avis mérite bien son prix d'interprétation féminine reçu à Cannes. Il y a une ou deux scènes qui m'ont tiré quelques larmes, notamment au tribunal, si vous l'avez vu je suis sûre que vous saurez laquelle.
  • Burn Out de Yan Gozlan avec François Civil, une étoile montante du cinéma français à mon avis.
  • Tout l'argent du monde de Ridley Scott, avec Michelle Williams et Mark Wahlberg, un super casting, une histoire bien ficelée, un Romain Duris méconnaissable mais de sacrées longueurs!

 Les séries

The-Americans-saison-4-Poster13_Reasons_WhyGilmore_Girls_season_1_box_set

  • La saison 4 de The Americans: la meilleure, après la première bien sûr, l'éteau se reserre autour de la famille Jennings...
  • 13 reasons why, que je préfère nettement au bouquin parce qu'elle est beaucoup plus riche, et que j'aime beaucoup le personnage de Clay. Il me reste encore quelques épisodes à voir.
  • Gilmore Girls, que je (re)découvre, en VO of course et que j'aime beaucoup. J'ai rpesque terminé la saison 1 et je ris à chaque épisode!

Une pièce de théâtre:

couscous

  • Couscous aux lardons: ça faisait au moins trois ans que je n'étais pas allée voir une pièce de théâtre et rien que pour ça j'étais très contente, la pièce est pas mal, j'ai ri, les acteurs sont performants et la salle (le Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg) n'est pas mal du tout, on était assis au 3è rang donc vraiment top, mon seul bémol c'est l'utilisation d'un micro pour les acteurs, c'est mon côté un peu traditionnaliste rigide mais pour moi le théâtre c'est aussi savoir faire porter sa voix alors je pense qu'ils auraient pu s'en passer.

Les restaurants, deux découvertes ce mois-ci:

  • La Fuga à Truchtersheim, un resaurant italien au coeur du Kochersberg, j'ai trouvé que tout était bon, un velouté de lentilles à l'oseille en entrée, des calamars à la plancha en plat (ils étaient cuits à point, un régal) et un semifreddo à la pistache à se damner en dessert! Et la déco est vraiment sympa. La prochaine fois je teste leurs pâtes maison.

 

  • Alma, rue du Hannong à Strasbourg, un restaurant péruvien-japonnais, mélange surprenant mais un délice pour les papilles, et pour une fois j'ai pris des photos!! Sashimi de saumon en entrée, ceviche de dorade en plat (une tuerie!!) et ganache au chocolat 70% en dessert, avec des cacahuètes caramélisées et une boule de glace à la mangue (je n'ai finalement pas mangé la glace, trop douce à mon goût finalement j'aurai préféré une glace un peu plus peps genre citron vert ou yuzu pour apporter un peu d'acidité) mais je me suis régalée, le petit moins c'est peut-être les prix que je trouve un peu élevés. Là aussi un sans faute pour la déco.

    IMG_20180127_201916633IMG_20180127_203416867IMG_20180127_211522849

 

Qu'est ce qui nous attend en février? Je vais continuer 13 Reasons why et Gilmore Girls, je vous parlerai de bande-dessinée (!), d'un livre que je n'ai pas tellement aimé, d'une lecture commune faite avec Bladelor, et puis il y aura les vacances (déjà!! Enfin!!) mais février pour moi sera surtout marqué par mon "rendez-vous de carrière", le nouveau nom pour une inspection ... et le stress a déjà commencé, je remets tout en question, je me sens nulle, et j'ai l'impression de ne faire que de la m****! Affaire à suivre...

february

Posté par Cinnamonchocolat à 23:10 - - Commentaires [20] - Permalien [#]