les beaux étés 5

Aussitôt prêté, aussitôt lu et aussitôt chroniqué, merci Violette!

Année 1980, la famille Faldéraut bouscule ses habitudes et part en Dordogne, dans une villa qu'ils viennent d'acheter "clé sur la porte" avec le frère Faldérault et ils partent à l'heure pour changer! Sauf que les vacances de la famille Faldérault ne se passent jamais comme prévu. Il y a quand même des choses sur lesquelles on peut compter, la lose de la famille ça c'est sûr, mais surtout leur optimisme et leur capacité à tirer le meilleur d'une situation à la base pas facile, de se contenter de ce qu'ils ont pour être heureux. Ce qui ne change pas ce sont ces très beaux dessins, un brin nostalgique qui font voyager dans le temps, ici principalement par le biais des hits de l'été 1980, Lio et son banana split, Dalida, Pink Floyd, il y en a pour tous les goûts. Le polaroïd est également mis en avant et permet de faire le récit de ces deux semaines de vacances totalement improvisées. Ce procédé permet d'avancer plus vite à travers cet été 80; ça évite sans doute la lassitude avec les autres tomes, mais en même temps ça a quelque chose de frustrant parce qu'on aimerait que l'été 80 dure plus longtemps!! 

Ah et sinon ça m'a fait sourire, l'un des couples qui se retrouve dans la même situation que les Faldérault vient de Maubeuge, ville de mon enfance, le monsieur était facteur à Maubeuge, comme ma maman ^^ ! Bon par contre on n'a jamais acheté de maison en Dordogne! Le tome 5 sort en Novembre et bousculera un peu les habitudes puisqu'il se déroulera pendant les fêtes de Noël!