les-petites-reines

Quatrième de couverture: "Elues boudins de l'année... sur Facebook, Mireille, Astrid et Hakima font le pari de l'autodérision et se lancent dans un drôle de tour de France : depuis Bourg-en-Bresse, rejoindre Paris à vélo en vendant du boudin en chemin! On découvre une bande de filles géniales et on a envie de devenir leur amie! Ce road trip tendre et impertinent donne une pêche folle. Un roman jubilatoire qui égratigne avec humour le culte de l'image et de la beauté."

Billet express pour une lecture jeunesse faite en avril et toujours en attente de chronique... J'ai apprécié cette elcture parce que j'apprécie l'écriture et l'humour de Clémentine Beauvais. Sous un semblant de légèreté elle aborde un thème difficile de l'adolescence, le poids et le regard des autres. Ici un camarade de classe pas très malin fait un classement des filles les plus moches du collège et le diffuse sur facebook. Ces jeunes filles décident de ne pas se laisser abattre et de prouver à ce petit c** qu'elles sont capables de se dépasser et donc de lui clouer le bec. Le postulat de départ est très réaliste, je pense que ça se passe comme ça dans les cours de récréations, si vous n'avez pas un minimum de caractère quand vous n'entrez pas dans le moule façonné par les élèves eux-mêmes vous vous faites un peu malmené, vous êtes rejeté, ou parfois pire. Ce qui est un peu moins réaliste c'est la manière dont ces jeunes filles vont se faire accepter. Mais ce n'est pas grave, c'est un roman sur l'amitié, sur le dépassement de soi.

objectif pal

(Objectif PAL de juillet - 1  - dans ma PAL depuis septembre 2017)// Objectif PAL 6/20