13_reasons

Quatrième de couverture: "You can't stop the future. You can't rewind the past. The only way to learn the secret. . . is to press play.

Clay Jensen doesn't want anything to do with the tapes Hannah Baker made. Hannah is dead. Her secrets should be buried with her.

Then Hannah's voice tells Clay that his name is on her tapes-- and that he is, in some way, responsible for her death.

All through the night, Clay keeps listening. He follows Hannah's recorded words throughout his small town. . .

. . .and what he discovers changes his life forever."

 

Une de mes résolutions secrètes de ce début d'année c'est de relire en VO (comme tous els ans en fait mais je ne le fais jamais) alors j'ai débuté 2018 avec un livre en anglais histoire de bien prendre les bonnes habitudes tout de suite, et quoi de mieux que la littérature ado pour le faire? Oui parce que malgré tout, lire en VO me demande plus de concentration, et comme je voulais voir la série Netflix, ba forcément c'est sur le roman de Jay Asher que j'ai porté mon dévolu. Sauf que mon sentiment en ayant terminé la lecture (et même pendant) c'est What's the point?? ou bien tout ça pour ça ... 

Oui donc si je traduit clairement mon sentiment et bien j'ai été déçue. Je trouve l'idée plutôt originale et je me suis attachée au personnage de Clay (celui qui reçoit et écoute les cassettes) mais Hannah (celle qui s'est suicidée) m'a vraiment énervée, alors que bon ce n'est pas sensé être le cas je crois, elle s'est suicidée quand même, donc c'est une ado qui allait mal, qui a vécu des choses difficiles à l'école et à l'instar de nos collégiens, je pense que les lycées américains ne sont guère mieux, mais jusqu'au suicide?? vraiment? ça fait un peu froid dans le dos, surtout que les accusations qu'elle porte sur chacun à travers les cassettes sont parfois discutables. Je suis assez sceptique à vrai dire. Et en même temps, je crois qu'on ne sait tellement pas ce qui se passe dans la tête des ados, ce mélange explosif d'hormones et de réseaux sociaux en font sans doute des bombes à retardement!! Du coup forcément, je ne peux que le comparer à Tous nos jours parfaits, que j'ai lu juste avant celui-ci et que j'ai largement préféré.

Cette déception ne m'a pas empêché de commencer la série, au contraire mais le sentiment est sensiblement le même, même si j'apprécie le fait qu'elle soit plus développée que le roman. Dans la série Clay n'écoute pas les cassettes en une nuit, et le storytelling bien que basé sur les écoutes développe aussi le présent de Clay et ses réactions, il en est du coup encore plus touchant, mais je trouve Hannah tout aussi agaçante!! Et vous, vous l'avez lu, vu? Qu'en avez-vous pensé?

PAL vo