la tresse

Quatrième de couverture:

"Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.
  
Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
  
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
  
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
  
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité."

 

C'est en écrivant mon billet que je découvre que l'auteur est française, dans mon esprit elle était italienne... Bon ça ne change rien à ma lecture ou à mon ressenti mais c'est drôle.

J'ai apprécié cette lecture. Les décors et personnages sont vite plantés. Leurs histoires et leurs destins sont intéressants. Ma préférence allant aux personnages indiens, tant je trouve révoltantes ces histoires de castes. J'ai apprécié le personnage de Gigulia mais surtout le décor dans lequel elle évolue, ainsi que son travail peu commun finalement. Sarah m'a un peu moins plu, le côté cariériste qui délaisse sa famille m'a semblé un peu trop stéréotypé. Chacune de ces femmes est indirectement liée, mais, c'est tout. Et c'est clairement ce que j'ai trouvé dommage dans ce roman, il se referme trop vite, on aimerait en savoir plus sur ces trois femmes. Que va devenir Smita, va-t-elle réussir à accomplir le rêve que sa mère a imaginé pour elle? Giulia va-t-elle assumer ses choix? Sarah va-t-elle accepté sa maladie?

Laetita Colombani laisse toutes ces questions en suspens. Une blogueuse (je ne sais plus qui, mea culpa) que l'histoire était un peu cousue de fil blanc, ce n'est pas faux, mais cette impression aurait sans doute été plus diffuse si l'histoire avait continué? En tout cas moi j'en aurai bien lu un peu plus, pas vous?