LOVELETTERS-1400px

Quatrième de couverture:

"Tout a commencé par une lettre. Une simple rédaction demandée par un prof : écrire à un disparu. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande sœur May l’adorait. Et qu’il est mort jeune, comme May. Si elle ne rend jamais son devoir, très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres à Amy Winehouse, Heath Ledger… À ces confidents inattendus, elle raconte sa première année de lycée, sa famille décomposée, ses nouveaux amis, son premier amour. Mais avant d’écrire à la seule disparue qui lui tient vraiment à cœur, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s’est vraiment passé la nuit où May est décédée."

Déjà une semaine que ous sommes rentrés de Suède et le blog est toujours en friche!! Je me suis noyée sous les copies de bac blanc toute la semaine et après avoir fêter les 50 ans de ma mère, ce sont aux 60 de ma belle-mère que nous avons trinqué ce weekend ... Tout ça pour dire que 1) je néglige mon blog, 2) je néglige vos blogs, 3) ça fait un mois que j'ai lu ce roman et que je n'en ai toujours rien dit!! Pourtant je l'ai aimé! Même beaucoup! Je l'avais repéré dès sa sortir, une élève de 5e le lisait à l'époque j'avais même envie de lui piquer!! Mais j'ai patienté ... Un journal intime à la manière d'un roman épistolaire, le tout saupourdé de Kurt Cobain, Jim Morrison et Janis Joplin, associé à une très belle couverture, voilà les quatre arguments qui m'ont fait flancher.

Laurel est une adolescente de 15 ans, mal dans sa peau, qui a récemment perdu sa soeur, débarque dans un lycée où elle ne connaît personne, les thèmes ne sont pas nouveaux, comment se faire des amis quand on ne connaît personne et qu'on n'est pas forcément du genre populaire, comment surmonter un deuil, comment vivent ceux qui restent, le regard des autres, les amours adolescentes, les fêtes et l'alcool, le rapport aux adultes. Le traitement de toutes ces questions par Ava Dellaira est plutôt intéressant et n'est pas trop redondant de ce que j'ai déjà lu sur le sujet. Le fait que Laurel s'adresse à des adultes, bien qu'ils soient décédés lui donne une certaine maturité dans l'analyse de ses sentiments, tout en gardant sa part d'adolescence. On la sent perdue et démunie mais forte et déterminée. Elle possède une personnalité assez intéressante, à l'image de ses nouveaux amis. 

Je dirai que ce roman est un roman sur l'accepation, de soi d'abord mais aussi des autres. C'est une belle leçon de tolérance, portée par des adolescents qui tombent peu à peu dans le monde des adultes. Amettre entre les mains de tous les lycéens je pense, par contre je trouve que pour des collégiens c'est peut-être un peu trop tôt.

challenge petit bac

(OBJET: LETTERS)