Aurélie Laflamme

Quatrième de couverture:

"Lorsqu'on a quatorze ans, des neurones d'écureuil, une meilleure amie obsédée par les garçons et qu'on enchaîne les gaffes, la vie n'est pas facile. Depuis le décès de son père, Aurélie Laflamme se demande d'où elle vient. Aurait-elle été oubliée sur Terre par des extraterrestres ? Pour couronner le tout, sa mère semble sous le charme du directeur de son collège. Pas question pour Aurélie de 
se laisser elle aussi ramollir le cerveau ! Mais personne n'est à l'abri du coup de foudre... Au milieu de ce tourbillon, Aurélie ne désire qu'une chose : trouver sa place dans l'univers."

On est assez éloigné du Journal d'Anne Franck, encore que c'est le journal d'une ado de 14ans, mais c'est quand même bien plus léger, et c'est de la fiction. Aurélie Laflamme c'est un peu la Girogia Nicholson canadienne, en un peu moin drôle et loufoque mais en plus réaliste et plus attachante. Avec Aurélie Laflamme on rit donc un peu moins, mais on rit quand même mais on s'attache davantage aux personnages qui sont beaucoup moins caricaturaux. Le plus c'est aussi d'imagine l'accent québécois en lisant, et ça c'est drôle, surtout quand India Desjardins utilise des expressions typiquement québécois. C'est frais, ça se lit tout seul et c'est divertissant, que demander de plus?

lire sous la contrainte

 

(Je n'ai compté que les points du tome ça nous amène à 42)

challenge petit bac

 

(PONCTUATION)

objectif pal

                                                                                    (5/31)