Le dernier jour de ma vie

Quatrième de couverture:

 « Samantha Kingstone a tout pour elle : le petit copain le plus craquant du monde, trois meilleures amies géniales et une côte de popularité illimitée.Ce vendredi de février aurait donc dû être un jour parfait dans une vie parfaite. Pourtant, ce vendredi de février est le dernier pour Sam. Ou le premier ? »

Vous dire si j'ai véritablement apprécié cette lecture m'est difficile, voici donc le roman que j'ai "lu" pendant tout ce mois de juillet, non ce n'est pourtant pas un pavé, oui c'est de la littérature pour ado en plus, un page turner très facile à lire, mais le manque de temps, la fatigue et les préoccupations de juillet ne m'ont pas permis de profiter pleinement de cette lecture. J'ai eu beaucoup de peine à le commencer, j'ai trouvé le personnage principale qui est aussi le narrateur vraiment désagréable, et ses amies encore plus ... Le cliché typique de la lycéenne américaine, très populaire, très superficielle qui ne pense qu'à faire la fête, s'y saouler avec ses amies, et sortir avec, je vous le donne en mille, le capitaine de l'équipe de foot du lycée. Mais par "chance" Sam va pouvoir revivre sa dernière journée, et y changer tout ce qu'elle veut... pensez-vous que cela lui aurait servi de leçon? Non! c'est pire!!! Jusqu'à ce que ... Je n'en dis pas plus. Et c'est d'ailleurs à partir de ce moment que j'ai apprécié le roman, et réussi à le terminer ... 

Si vous n'aimez pas les clichés, les bons sentiments, la jeunesse dorée américaine, ne vous attardez pas sur Le dernier jour de ma vie

Je n'ai toujours pas retrouvé mon rythme de lecture mais je progresse :p et je vous parle bientôt d'un roman d'Oates :)

objectif pal

(23/32)