Georgia nicolson tome 1

Quatrième de couverture

"Georgia Nicolson a 14 ans et trouve que sa vie est un enfer ! Son chat se prend pour un rottweiler, son père voudrait aller vivre en Nouvelle-Zélande, sa mère porte des jupes trop courtes pour son âge, sa meilleure amie ne perd pas une occasion de lui casser le moral et le garçon le plus canon du quartier sort avec une cruche aux oreilles décollées au lieu de comprendre que Georgia est la femme de sa vie. Enfin, s'il n'y avait que ça, elle pourrait survivre, mais il y a cette chose gigantesque au milieu de son visage : son nez !"

 J'avais envie de me replonger dans la lecture du Journal de Georgia Nicolson après avoir lu Le journal d'un dégonflé avec ma nièce. Je sais, ça n'a rien à voir du tout, mais viendra un âge (plus si lointain) où ma nièce aura elle aussi les mêmes préoccupations que Georgia! Et après lecture, j'espère que ça n'arrivera pas!! Parce que sa seule obsession à Georgia c'est d'avoir un petit copain et pas n'importe lequel! Robbie Jenning 18ans. Et elle en a 14! Bouh c'est mal! Bon j'exagère, elle a une autre obsession: son nez! Elle tente de le dissimuler à coup de masques maisons, de fond de teint et autre make up dégoté chez Boots avec ses copines.

 J'ai passé un bon moment de lecture, même si ce premier tome a des défauts. L'humour pince sans rire de Georgia me plaît beaucoup mais je trouve ce premier volet assez réducteur tout de même quant aux préoccupations des jeunes adolescentes et je m'interroge sur le fait que cela puisse vraiment leur plaire.  Certaines références sont un peu dépassées et ont un peu mal vieillies, Paméla Anderson ou les soirées pyjamas à refaire la choré de Grease... Nos ados connaissent-elles encore ça? J'en doute! 

 

challenge petit bac

 

(ANIMAL: CHAT)