09 août 2012

Patrick Gale, Chronique d'un été

Patrick_Gale___Chronique_d_un_eteQutrième de couverture:

"À quarante ans, Will se considère comme un homme épanoui, entre sa meilleure amie, Harriet, et son amant, Sandy. Pour son anniversaire, sa sœur lui offre des vacances en Cornouailles dans une maison bleue qu’il croît reconnaître. Il s’y rend avec ses parents, John et Frances, atteinte de la maladie d’Alzheimer. Dans ces lieux paisibles, l’arrivée de Sandy va entraîner des déchirements familiaux qui en rappelleront d’autres, enfouis… Trente-deux ans auparavant, dans cette même maison, Will s’appelait encore Julian et passait des vacances insouciantes avec sa mère. Une sérénité troublée par la visite du séduisant beau-frère de John. Les deux époques s’enchevêtrent subtilement tandis qu’entre le rire et les larmes, se cristallisent les drames cachés d’une famille ordinaire.

« J’envie les âmes heureuses qui vont lire Patrick Gale pour la première fois. (…) Chronique d’un été est son œuvre la plus prenante, la plus lumineuse : une histoire familiale à suspense, omnisexuelle. »
Armistead Maupin"


Chronique de deux étés serait un titre plus approprié. La narration alterne des chapitres de deux époques différentes: un été à Polcalmel dans une petite maison appelée L'écumeur des Sables. Nous sommes dans les années 70. Julian est en vacances avec ses parents, John et Frances. Ils sont rejoints par l'oncle Bill et sa fille Skip dont la mère (la soeur de John) s'est suicidée.

Années 2000, Julian est adulte et se fait désormais appeler Will. Il emmène ses parents en vacances à La maison bleue, qui n'est autre que l'écumeur des Sables ... Sa mère souffre de la maladie d'Alzheimer.

Les chapitres du passé apportent au fil de la narration des éclaircissements sur le présent à la manière justement de quelqu'un qui se rappelle des évènements majeurs qui seraient intervenus dans sa vie. Pourquoi Will ne s'appelle plus Julian par exemple. Les deux récits tournent autour d'une intrigue amoureuse adultère inextricable même si des choix sont faits, des erreurs sont commises, différentes ou semblables à celles du passé, à vous de le découvrir.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Will, libraire quarantenaire passionné par son métier, un peu bout-en-train mais surtout dévoué. C'est d'ailleurs un autre Will qui m'a offert ce roman et je ne peux que l'en remercier parce que j'ai passé un très bon moment en la compagnie de ces personnages! L'écriture est simple et le livre se dévore rapidement! L'alternance des chapitres donne du rythme au récit. Les paysages de Cornouailles sont décrts avec tant de précision qu'on se les imagine sans peine et cela donne bien sûr envie d'y passer quelques jours, en Cornouailles et à la maison bleue précisément!

 

objectif_pal

(23/27)

Posté par Cinnamonchocolat à 12:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]