le_marin_am_ricainQuatrième de couverture:

"En l'an 1902, un bateau fait naufrage à la pointe du Danemark, au large de Skagen, village de pêcheurs qu'une école de peintres a rendu célèbre à la fin du XIXe siècle. Le seul survivant, un marin américain aux yeux et aux cheveux noirs, est hébergé pour une nuit chez une jeune femme de pêcheur. Neuf mois plus tard naît un enfant qui ne ressemble pas aux autres..."

 

Karsten Lund nous fait le récit d'une famille de pêcheurs. Ce qui pourrait n'être qu'une simple saga familiale nordique est en fait une enquête, ou plutôt une quête de soi pour dénouer le fil et le mystère qui entoure ses origines. En effet, dans cette famille de blonds aux yeux bleus naît un enfant aux cheveux et aux yeux bruns. Il sera toute sa vie appelé l'Américain. Deux générations plus tard, le petit fils sera le portait du grand-père et voudra comprendre pourquoi ils sont si différents du reste de la famille...

J'ai beaucoup aimé cette histoire qui nous conte une autre époque et d'autres moeurs. Le narrateur met en avant la force de son arrière-grand-mère, Ane, en y mettant tantôt de l'admirationtantôt de la crainte. Son arrière-grand-père, Tony, apparaît comme un homme calme et discret.

J'ai particulièrement apprécié les descriptions de paysages, montrant dunes et mer du Nord. Ca m'a donné envie de découvrir le Jutland: un coup de vent frais dans ces températures caniculaires qui m'environnent. De même, j'ai été très intéressée par les passages qui traitent de la pêche en haute mer et son évolution à travers le siècle.

Une lecture, encore une fois, parfaite pour les vacances ... Ne manquait que le bruit des vagues...