un_amour_vintageQuatrième de couverture:

"Phoebe Swift vient d'ouvrir une boutique de vêtements d'occasion à Blackheath. Pour surmonter sa tristesse due à la mort de sa meilleure amie, elle se réfugie dans son métier: rendre à ces merveilleuses pièces vintage leur splendeur passée et leur offrir un nouvelle vie. Un jour, elle rencontre Thérèse, une vieille dame française qui souhaite lui vendre quelques tailleurs et costumes élégants. Parmi sa garde-robe, Phoebe découvre un manteau d'enfant bleu ciel, datant des années 1940, loin de se douter que celui-ci a un lien profond et intime avec sa propre vie."

 

 

Pour  ce premier rendez-vous de lecture inavouable je suis restée assez soft, en fait j’avouerai tout à fait ce genre de lecture (voire toutes mes lectures à vrai dire, la preuve je les partage toujours ici) mais j’aimais bien le principe. Pour commencer donc j’ai choisi un titre d’Isabel Wolff, parce que pour moi Isabel Wolff c’était l’auteur des Tribulations de Tiffany Trott que j’ai lu il y a presque deux ans, livre de chick-litt assez moyenne.

Un amour vintage traînait dans ma PAL depuis l’été dernier et avec son titre, sa couverture et la quatrième de couverture je m’attendais à retrouver la formule magique spéciale midinette, une célibataire éplorée, des amies, des mâles etc. Et en fait non, quelle ne fut donc pas ma surprise ! Tellement surprise que j’ai avalé ces 500 pages en un weekend et que je n’avais pas envie que ça se termine. Alors oui certes, on a Phoebe, célibataire trentenaire qui vient de perdre sa meilleure amie et se réfugie dans le travail pour faire son deuil, on a également deux beaux mâles qui la courtise, une mère obnubilée par la peur de vieillir parce que son mari l’a quitté pour une plus jeune à qui il a fait un gosse, oui mais… Mais il y a aussi la passion pour les vêtements vintage d’une part :

« En achetant un vêtement vintage, on n’achète pas seulement du tissu et du fil - on achète un morceau du passé d’un être. »

Les descriptions des vêtements dans la boutique de Phoebe font rêver et donnent sacrément envie de se mettre au vintage, ou tout au moins d’aller chiner.

Et puis il y a Madame Bell, cette vieille dame chez qui Phoebe est allée faire une estimation de vêtements vintage. Le récit de Madame Bell va s’enchâsser dans celui de Phoebe. L’amitié qui naît entre les deux femmes est très touchante, et l’histoire de Mme Bell encore plus…le_mardi_c_est_permis

J’ai beaucoup aimé le personnage de Phoebe et de son employée Annie. Les personnages secondaires sont également attachants : Kathie, la lycéenne qui fait des petits boulots pour s’offrir une prom dress de la boutique et Dan le passionnée de cinéma. Quant à Mile, s’il est charmant au début, sa relation avec sa peste de fille me l’a rendu au final antipathique.

En bref vous l’aurez compris j’ai eu un coup de cœur pour ce livre, Isabel Wolff est toute pardonnée de m’avoir infligée Tiffany Trott il y a deux ans ^^

Allons découvrir ce que Stéphie et les autres blogueurs/euses ont lu!

abc_challenge objectif_pal

(13/26)                               (16/56)