Le livre commence et se termine ainsi : " Dans l'ancien temps, l'on pendait les gens au carrefour des Quatre Chemins. On ne le fait plus. " On pendait les gens aux Quatre Chemins, dans l'ancien temps. Plus maintenant." Cela laissait présager quelques intrigues dans ce roman de Daphné du Maurier.

Cornouailles, XIXè siècle, Philip Ashley est orphelin, il est élevé depuis son enfance par son cousin Ambroise. L'enfance de Philip est paisible bien qu'exclusivement masculine. Ambroise de 20ans son aîné vit seul dans son domaine, entouré de ses domestiques. A l'adolescence, Philip est envoyé à l'école à Harrow puis à Oxford, il revient au domaine d'Ambroise dont il est l'unique héritier.

Avec l'âge la santé d'Ambroise se détériore, il a des rhumatismes et part donc en Italie pour l'hiver. Il y rencontre Rachel, une cousine éloignée des Ashley, veuve du Seignor Sangalletti. Elle lui fait visiter les jardins de Florence et partage l'amour d'Ambroise pour les plantes et les jardins. Rachel va changer la vie des deux cousins. Mystérieuse et captivante...

Pour mon troisème roman de Daphné du Maurier je n'ai pas été déçue. J'ai retrouvé ce style qui m'avait tant plu dans l'Auberge de la Jamaïque et plus encore dans Rebecca.

pal.jpg